X

Recherches fréquentes

Payez en ligne sans compromis

TEXTE
29 mai 2018

La fraude à la carte de crédit est un problème majeur aussi bien pour les consommateurs que les banques et les commerçants qui se partagent les responsabilités. Visa et MasterCard, les deux principaux émetteurs de cartes de crédit, ont donc mis en place le protocole 3-D Secure destiné à vérifier que l'acheteur soit bien le titulaire de la carte de crédit. Cette procédure efficace mais fastidieuse est maintenant rendue acceptable aux consommateurs grâce à une validation des transactions pouvant être faite directement depuis son smartphone.

Jusqu'à présent, le consommateur désirant procéder à un achat sur le site d'un commerçant exigeant le 3-D Secure devait saisir un mot de passe préalablement défini dans le cadre d'une procédure de vérification en ligne. La fraude était effectivement drastiquement réduite, mais au prix d'une baisse du chiffre d'affaire des commerçants, la procédure étant perçue comme importune par certains de leurs clients. Il était donc important de trouver une solution satisfaisant les trois parties.

Confirmation par notification ou par SMS

La solution est de considérer le téléphone portable, un appareil qu'une grande majorité d'entre nous possède en permanence sur soi, comme un moyen d'authentification. Concrètement, vous rattachez votre téléphone a votre compte e-banking une seule fois et ensuite, à chaque paiement en ligne, vous recevrez un demande de validation de transaction directement sur votre appareil. Pour les irréductibles du téléphone portable traditionnel, il est aussi possible de recevoir la demande de validation de la transaction par SMS.

! Avec la nouvelle procédure 3-D Secure, il n'est plus nécessaire de mémoriser un mot de passe.

Pas encore la panacée

La solution d'authentification ultime n'a pas encore été trouvée. En attendant, les consommateurs de produits en ligne doivent accepter les étapes supplémentaires que nécessite aujourd'hui un processus de paiement sécurisé sur le web. L'identité électronique fédérale unifiée (e-ID), dont je parlais en novembre 2017 et qui devrait être concrétisée en 2020, se fait attendre…

---

Retrouver mardi prochain dans l'édition papier de Coopération comment l'intégrité de ces transactions bancaires peut être vérifiée sur Internet.


Article précédent De l'utilité de la navigation web privée Article suivant L'attestation numérique de sécurité