X

Recherches fréquentes

Jean-Pierre Egger, ancien grand athlète

TEXTE
13 octobre 2015

Jean-Pierre Egger a écrit un page de l'Histoire. Homme d'une humilité rare - la marque des plus grands - Jean-Pierre Egger fait partie des meilleurs préparateurs physiques au monde. Quand on lui dit ça, et les grands spécialistes l'ont reconnu avant nous, une moue se dessine et il rougit un peu. Le Neuchâtelois à la moustache a une méthode, qui s'est étoffée et développée avec le temps et les expériences acquises dans des domaines différents. La recherche, aussi, l'a fait avancer. Ses athlètes, les sportifs qu'il a entraîné ont progressé et gagné, se sont hissés au plus haut niveau et y sont restés longtemps.

« J'ai trouvé des stratégies d'entraînement qui étaient valables pour des sports différents », dit-il en se plaignant d'une hanche, la gauche, déjà opérée mais qui le chicane depuis un certain temps. « J'ai bientôt rendez-vous chez l'ostéopathe et le physio. Je prends mon mal en patience. » Il sourit. Jean-Pierre Egger ne perd pas le moral et ne le perdra jamais.

Au-delà de la méthode - les siennes -, le Neuchâtelois a le goût du verbe, du discours avec des mots choisis et si le succès l'a accompagné durant toute sa vie d'homme de terrain et d'ailleurs - il le doit aussi  à ce contact humain si riche et si naturel, extrêmement motivant qu'il propose. Comme cette amitié qui arrose la santé et donne un sens à la vie pour reprendre (sans le lui demander) les propos de Georges-André Carrel, un autre pape mais du volleyball suisse (et aussi reconnu comme tel loin à la ronde), entraîneur du LUC (Lausanne Université Club).

Jean-Pierre Egger est un grand motivateur. Il donne beaucoup de conférences. Les thèmes de celles-ci ? Stratégie du succès, chemin de l'excellence. Ou comment dans le sport on bâti une performance de haut niveau. Le transfert dans le monde l'entreprise est aisé et ne coûte rien; lui. « On s'aperçoit, souligne Jean-Pierre Egger, qu'il y a à l'intérieur de ces deux domaines des similitudes incroyables. Le sport, ajoute-t-il dans la foulée est un domaine d'activité extraordinaire pour parler de management, touchant aussi à l'énergie, de performance et de coaching, de motivation également.»  L'autre jour, le Neuchâtelois était à quelques heures de s'adresser à grand nombre de chef d'entreprises. « Je suis sûr que dans les jours qui suivront, je recevrai quelques coups de fil de personnes intéressées par le sujet. Elles vont me demander d'aller parler devant leurs collaborateurs. » Jean-Pierre Egger, qui fait autorité, qui prend les gens par la main quand il s'exprime, anime également des ateliers ou des séminaires. En 2000, il a créé une société, Jean-Pierre Egger Sport Consulting SA.

Jean-Pierre Egger et sa jeunesse

« J'étais plutôt un bon élève », chuchote Jean-Pierre Egger, qui a effectué ses études à Neuchâtel avant d'en suivre d'autres dans le sport à l'UNI de Lausanne. « J'ai le diplôme d'instituteur et de professeur de sport. »

Après avoir découvert les agrès à la Société de gym du quartier de La Coudre (Neuchâtel) « Ce n'était pas mon truc », il a pratiqué l'athlétisme à Neuchâtel. «En décathlon, j'ai fait partie du cadre national espoir à 20 ans. Mon père spirituel dans le sport était Armin Scheurer.» Dans le décathlon, il y a le lancer du poids. « Sans faire de la musculation, j'ai lancé un jour à 14,40m. » A 19 ans, il a joué au basket, en LNB, à Neuchâtel. « J'étais pivot. Je jouais dans le 5 de base. En 1972, se souvient-t-il, j'ai arrêté, en étant promu en LNA. J'étais déjà plus porté sur le sport d'équipe que sur le sport individuel; mais, avoue-t-il,  mon rêve, c'était de participer à des JO.» Alors, le poids est devenu sérieusement son ami. Ou un ami sérieux.

En Suisse, Jean-Pierre Egger a été le premier à le propulser à plus de 20m. Quand il a connu Werner Günthör, vu ses qualités athlétiques, considéré son potentiel énorme, il avait dit : « Il lancera deux mètres plus loin que moi.»  Le record de Jean-Pierre Egger est de 20,25m, celui de Günthör, 22,75m (1988) «Je ne me suis pas trompé de beaucoup », 5 e meilleur lanceur de tous les temps, 6 e meilleure performance de l'histoire.

Jean-Pierre Egger est unique

Préparateur physique, Jean-Pierre Egger l'est devenu un peu par hasard, lui qui était, entre autres, chef de la branche athlétisme à Jeunesse & Sport et qui avait repris la formation des entraîneurs à Swiss Olympic. « L'athlétisme a été longtemps la branche dans laquelle on apprenait la préparation physique. On a fait appel à des entraîneurs d'athlétisme pour la préparation, qui au football, qui au hockey sur glace, surtout. »

Un jour qu'il était à Macolin responsable d'une formation touchant toutes les associations sportives, on vient lui demander ce qu'on pourrait faire, au niveau de la préparation physique, pour tel ou tel cas. Il a donné son avis, ça a marché. La carrière, brillante, de préparateur physique de Jean-Pierre Egger pouvait commencer.

Jean-Pierre Egger est unique parce qu'il est le seul préparateur physique à posséder trois médailles olympiques obtenues dans trois pays différents, tant individuellement que collectivement.

A Séoul, en 1988, Werner Günthör obtient la médaille de bronze au lancer du poids.

A Sydney, en 2000, l'équipe de France de basketball termine 2 e des JO.

A Londres, en 2012, la Néo-Zélandaise Valérie Adams est 1 ère , championne olympique du lancer du poids.

Palmarès

Jean-Pierre Egger est né le 30 juillet 1943 à Neuchâtel.

Ancien athlète (lancer du poids). A été le premier athlète suisse à dépasser les 20 m.

A été à 5 reprises recordman de Suisse du lancer du poids (record personnel : 20,25m) et à une reprise au lancer du disque (57,42m).

A été 9 fois champion de Suisse au lancer du poids et 3 fois au lancer du disque.

A entraîné de nombreux athlètes, dont Werner Gunthör (12-13 ans), la Néo-Zélandaise Valérie Adams, depuis 2010 (lancer du poids, elle a gagné tous les titres majeurs).

A été le préparateur physique de nombreux sportifs suisses, dont Simon Ammann et le cadre des sauteurs à skis suisses. De GC (football, 1998-1999). De l'OM (Olympique de Marseille).

A été le préparateur physique de l'équipe de France de basketball (2 e aux JO de 2000 à Sydney), de l'équipage d'Alinghi, vainqueur de la Coupe de l'America en 2003.

A disputé deux JO (1976 et 1980) 

Quiz

  01
sur
 


Athlé entrainement Werner Gunthor partie 3 par nelko_35


Article précédent Eric Polencent, ancien footballeur Article suivant Xavier Blanc, dirigeant