Ludwig Lemmenmeier, ancien hockeyeur | Coopération
X

Recherches fréquentes

Ludwig Lemmenmeier, ancien hockeyeur

27 septembre 2016

Ludwig Lemmenmeier est un homme de lettres. Son fils, Mikaël, qui a joué au hockey et qui caresse le rêve d'être entraîneur, reproche parfois gentiment à son papa de ne pas parler plus de sa société Help Consulting, basée à La Chaux-de- Fonds. Mais Ludwig, le père, n'est pas du genre à se mettre en avant. Par pudeur. Par humilité. Affaire de caractère, surtout. Son fils y travaille, à 50%. Il détecte des talents. Il est scout, il «fait» du scouting.

Dans sa vie, Ludwig Lemmenmeier a accompli de nombreuses choses diverses, dans l'ombre ou médiatisées ; la plupart se situant dans le monde du hockey sur glace, où il a été dans la lumière, comme portier. Le tennis ? Il l'a pratiqué en parallèle, mais pas très longtemps car la glace a très rapidement pris le dessus sur la brique pilée. «A Kloten, le hockey est une religion. Gamin, nous jouions dans la rue. Le choix s'est donc imposé tout naturellement.»

Sa vie est aussi un long voyage, qui n'a pas toujours été un fleuve tranquille ; ou plus justement, Ludwig Lemmenmeier a énormément voyagé, pour le hockey sur glace, au gré des aléas de son existence, des circonstances de sa vie. «Cela n'a pas toujours été mon libre choix, c'est la vie qui a   fait que…» Des faits l'ont marqué ou ont chamboulé parfois une ligne tracée. «J'ai déménagé, je pense 35 fois. Avec le recul, j'aurais dû acheter un mobile home. Il sourit. Sur la longueur, l'achat d'un tel véhicule lui aurait coûté nettement moins cher. «Mais, les voyages, j'aime. J'en effectue toujours autant.» Il regarde son fils - les deux n'aiment pas quand ils se coupent la parole -, ajoute, nostalgique : «Il y a eu des endroits qu'il a été difficile de quitter.»

Ludwig Lemmenmeier a quitté ses parents - ou plutôt le domicile familial - à l'âge de 15 ans. «A Kloten, je logeais dans une famille d'accueil.» Durant toute sa carrière de hockeyeur, de gardien, qui a duré de 1979 à 1988 (dans l'élite), il a été un semi pro. «Mes parents n'auraient pas accepté que je sois professionnel.»  Ils étaient instituteurs. Son papa, décédé en 2005, fut également une sommité mondiale dans le monde automobile (ingénieur) et rédacteur en chef d'une revue autos. «Ma maman, elle, a 86 ans.»

A l'école, Ludwig Lemmemeier était un élève studieux. «J'étais très bon dans tout ce qui avait trait aux lettres. Un jour, la maîtresse dit à ma maman : «Votre fils sera journaliste.» Elle avait vu juste. N'est-il pas devenu aussi journaliste RP ? «Je fais partie du comité des journalistes libres romands.  Le journalisme est ma deuxième passion.» Les chiffres ? Les maths ? La géométrie ? «Ça, je n'aimais pas du tout. Je craignais ces leçons-là. Moi, c'était les lettres. Je parle trois langues, aujourd'hui elles me permettent de communiquer. Avec des chiffres, ça n'est pas possible…»

L'agent Ludwig Lemmenmeier

Dans son quotidien, Ludwig Lemmenmeier opère des choix. «Neuf fois sur dix, les décisions que je prends viennent du ventre et pas de la tête. Je fonctionne au feeling.»

Durant une dizaine d'années, il a travaillé comme gestionnaire hospitalier à la Fondation Mont-Calme à Lausanne. Depuis 5 ans, il est agent de joueurs de hockey, patron de la société Help Consulting, qui est basée à La Chaux-de-Fonds. «Je conseille également des joueurs qui travaillent pourtant avec un autre agent. Je ne compte pas mes heures.» Cet ancien gardien qui connaît bien le milieu fonctionne à l'humain, qui n'a pas de prix, surtout pas celui du portemonnaie. Aujourd'hui, il a sous ses ailes une trentaine de sportifs. Il s'occupe, entre autres, des intérêts de Florence Schelling, la brillante et jolie gardienne de l'équipe de Suisse, 3 e aux JO de Sotchi et qui évolue en Suède. «J'ai été son entraîneur quand elle était en sélection», souligne Ludwig Lemmenmeier.

Lors de camps, Ludwig Lemmenmeier entraîne des gardiens. A Viège (2014-2015), il s'est occupé des gardiens juniors durant toute une saison. «Je travaille avec d'autres clubs.» Avec Davos, notamment (Berra, Genoni, Hiller ont bénéficié de ses conseils.) « Grâce à eux, j'ai aussi appris des choses, en tant qu'entraîneur et sur le plan humain. J'apprends toujours, pour moi il s'agit d'une formation continue et je trouve ça génial.»

Palmarès

Ludwig Lemmenmeier est né le 28.2.1962 à l'Hôpital de Zurich.

Ancien gardien de hockey sur glace.

Est patron de la société Help Consulting (La Chaux-de-Fonds), agent de joueurs diplômés et    conseiller.

A effectué toutes ses classes de hockeyeur à Kloten.

1979-1980 : Suisse U18

1981-1982 : Suisse U20

1982-1984 : HC La Chaux-de-Fonds (LNB)

1984-1985 : GE Servette (LNB)

1985-1986 : HC Sierre (LNA)

1986-1988 : Herisau (LNB)

A la fin, a joué en 1ère ligue avec le Star Lausanne.

Quiz

  01
sur
 

Article précédent Eticha Tesfaye, ancien marathonien Article suivant Auguste Girard, ancien champion cycliste et directeur sportif