X

Recherches fréquentes

Stefan Volery, ancien nageur et aujourd'hui hypnothérapeute

TEXTE
09 mai 2017

Stefan Volery: "Je répare les blessures de l'âme et ça me rend heureux".  Stefan Volery reste un grand compétiteur. Insatiable.   La consultation de son site www.stefanvolery.com   en dit nettement plus qu'une longue diatribe. Depuis la fin du mois d'août 2016, le Neuchâtelois est hypnothérapeute. Il solutionne, chez les gens, ses patients, un vaste éventail de troubles ou de gènes – exemples : peur de l'eau, problème de sommeil, perte de confiance en soi et manque de joie de vivre, perte d'emploi, etc –. "L'humain et sa problématique est au centre de l'attention", rassure-il. Cette pratique il l'a étudiée durant 300 jours à Paris, à l'Ecole d'hypnose francophone. Il a passé de très nombreux week-end dans la capitale française pour apprendre. Ces cours se sont achevés au début de l'année. Il dénombre aujourd'hui une centaine de patients.

Dans le mot hypnothérapeute, il y a hypnose. "L'hypnose est un état modifié de la conscience focalisée, tout en étant éveillé", dit-il. "Quand le patient se présente, on   le calme, en zone Alpha, pour qu'il se détende. Notre travail, c'est lui faire vivre un nouvel apprentissage, erroné jusque-là, mais que la patient a vécu comme tel." D'où son trouble, la pathologie.

L'hypnose clinique thérapeutique est une méthode douce et sans danger, agréable, seulement praticable avec l'accord du patient. "Avec l'hypnose, ajoute Stefan Volery, on va entreprendre un nouvel apprentissage, en confrontant la personne à une façon nouvelle de se comporter, tout en restant éveillée. Quand les gens viennent ici, ils ont réussi 51% de la thérapie."  

La méthode de base? "On travaille sur le dialogue, sur la suggestion, sa visualisation. Tout est mental. Après, poursuit le Neuchâtelois debout dans son bureau, je perçois le pouls. Sa fréquence m'indique si on est dans le juste ou pas. Le pouls est une échelle de valeur." Stefan Volery donne quelques exemples et évoque des situations vécues. "Prenons une personne ayant peur des araignées ; et elles sont nombreuses à vivre ça, à en maximiser la peur et le risque. Par différentes méthodes on va chercher à ce qu'elle raisonne différemment par rapport à cette pathologie, à modifier un certain nombre de paramètres pour lui faire comprendre qu'il y avait un bug, qu'elle a vécu avec, que le discernement de la situation était erroné. L'hypnose doit l'amener à vivre un nouvel apprentissage et à ne plus avoir peur, à se comporter tout différemment." Quand il consulte, Stefan Volery se substitue à la personne se trouvant en face de lui.

Stefan Volery montre des vidéos de personnes "guéries". Il y a celle d'un jeune, qui a vaincu son anxiété par rapport à l'école (il ne voulait plus y aller), de cette dame qui avait des douleurs insupportables et qui après trois séances a retrouvé un bien-être et une joie de vivre perdue ; peut-être aussi à force de s'écouter un peu trop. "Stefan, lui dit-elle, ma vie a changée, vous êtes un magicien." L'hypnose, en elle-même, est un des éléments favorisant l'amélioration.

Il cite un autre exemple, de ce patient qui a peur des orages, à tel point qu'il n'allait pas travailler. "Il restait chez lui, avec les stores baissés et la musique à fond. C'est   un comportement." Autre exemple : la peur de l'eau. "Cette patiente m'a raconté que son papa lui avait appris qu'à un an et demi, elle avait failli se noyer. Elle l'a bien sûr cru, qu'elle ne se rappelait pas de ça et qu'un papa c'est une référence. Du coup elle n'a jamais pu se débarrasser de ses paroles, d'où sa peur de l'eau. Aujourd'hui, elle est guérie. Elle nage." Idem pour cet autre patient qui, un jour à la mer, a vu un cadavre dans l'eau. "Je n'arrive pas à ôter cette image de ma tête, elle me hante", lui avoua-t-il. Après deux séances, il avait surmonté sa peur et retrouvé l'élément liquide, trouvant ça magique. "En fait, poursuit le Neuchâtelois, l'être humain ne sait que trois choses: respirer, manger et faire ses besoins." Et de souligner : "Les problèmes que rencontrent les gens proviennent pratiquement tous d'un manque de confiance. Je fais une restructuration cognitive et c'est passionnant. On vient avec des solutions. On répare les blessures de l'âme et ça me rend heureux."

Stefan Volery et les JO de Séoul

Nageur, Stefan Volery a participé à 4 J.O. et à Séoul en 1988, il a terminé 4e du 100m nage libre, à 9 centièmes du podium. "Si j'échoue si près d'une médaille, ce n'est pas à cause d'une question d'entraînement. C'est que je n'avais pas le mental. Avec lui en support, je serais monté sur la boîte (sur le podium) Ce n'est que beaucoup plus tard que j'ai compris que le mental est l'émetteur récepteur le plus puissant du monde."

Le Neuchâtelois s'est posé des questions. Pourquoi n'as-tu pas réussi ? As-tu eu peur de perdre ? "J'ai effectué de multiples quêtes, je suis parti à la recherche du comment être heureux et être bien avec soi-même et son âme. Je crois que j'y suis arrivé avec un travail mental au quotidien. Il faut donner à manger à son mental." Il cite souvent la phrase : demande ce que tu veux et il te sera donné. "Avec mes patients, précise-t-il, je ne fais intervenir que la foi en soi et la croyance."  

Pour le Neuchâtelois, il existe deux croyances. La croyance conditionnelle et l'autre, l'inconditionnelle. "La croyance inconditionnelle, explique-t-il, c'est avoir la certitude, la foi que ce que tu recherches pour ton bonheur existe." Il ajoute: "Tous mes patients   me font grandir, de partager avec eux, cela me nourrit spirituellement."

Palmarès

Stefan Volery est né le 17 septembre 1961 à Neuchâtel.

Sur 100 m libre, 3e aux Européens de Sofia en 1985.

Sur 50 m libre, 3e aux CE de Strasbourg en 1987.

Sur 50 et 100 m libre, 5e aux Mondiaux de Madrid en 1986

A participé à 4 JO: 1980 à Moscou, 1984 à Los Angeles, 1988 à Séoul, 1992 à Barcelone.  

Pas qualifié pour les JO d'Atlanta en 1996. Il lui a manqué 8 centièmes sur 50 m. Il aurait été le seul athlète à avoir participé à 5 J.O.

En Suisse, 67 titres individuels, une centaine avec les relais, en 20 saisons consécutive.  

47 records de Suisse battus.

Quiz

  01
sur
 

Article précédent Christelle Fauche, ancienne joueuse de tennis Article suivant Maurizio Bittarelli, ancien boxeur