X

Recherches fréquentes

Joseph Mucaria, ancien champion de boxe

TEXTE
19 juin 2018

Joseph Mucaria: "Ici, on vit la neige. On ne l'a subit pas". Il choisit ses mots Joseph Mucaria, 62 ans, mais ils défilent avec rythme comme un corps d'armée un jour de parade. Il a été boxeur dans les années 70, avec quelques titres, puis Directeur de la voirie à La Chaux-de-Fonds durant 31 ans. "Pas 31, 32, rectifie-t-il dans la douceur l'intéressé, de 1986 à 2018."

Tout au long de sa carrière, riche, humaine dans ses rapports quotidiens avec les autres "Je ne suis pas bourru, je suis placide mais il ne faut pas trop me marcher sur les pieds", il a toujours eu le souci ultime des chiffres et de leurs exactitudes. "À mon arrivée à la voirie il n'y avait pas de structure et pas de chef non plus. Dans le grand garage, c'est un contremaître qui nous appelait et qui disait: "Toi, tu vas là, et toi dans cette rue-là, Mucaria, il te faut aller à la rue Machin. En ce qui me concerne, ajoute-t-il, je connaissais déjà pas mal de monde quand j'ai repris le tout parce que j'avais construit une vingtaine de routes, ici à La Chaux-de-Fonds. Je me suis retrouvé devant des personnages étonnants et détonants. Si le travail était bien fait, tout se faisait à petite vitesse."

Il a conduit 110 employés; quand il est parti, dans le courant de cette année, ils étaient 163. Rien ne dit qu'ils seront moins dans le futur, malgré des économies à réaliser.

Là aussi, à la rue du 1er mars no 7, chez Gilles où il a ses entrées et connaît tout le monde, Joseph Mucaria, chemise blanche impeccable, choisit ses mots, souvent colorés, toujours respectueux. "Les cas je les réglais tout de suite." Que ce soit au téléphone ou dans son bureau. "Ma porte était toujours ouverte." Il aime compter, "L'argent n'est pas à moi mais à nous. J'aurais pu éviter des engueulades ou qu'on me critique mais il fallait faire attention aux deniers publics, c'était primordial", mais aussi conter. "Au début et sitôt avoir fait connaissance avec la secrétaire, celle-ci m'a remis environ vingt classeurs. Dedans reposaient les réclamations de l'hiver d'avant. Si le travail avait été bien accompli, il n'y avait pas eu d'accompagnement. Quand je suis parti, souligne-t-il, un brin fier, il y avait peut-être 3 mails (courriels) et 2 lettres relatives à des protestations."

85 km de trottoir

Joseph Mucaria a toujours voué un soin à ce que les citoyennes et les citoyens de La Chaux-de-Fonds où les hivers sont souvent rigoureux "Ils durent 5 mois" se sentent bien, avec une sécurité optimale. "Ma première préoccupation allait pour les piétons, qui sont les personnes les plus faibles. J'ai voulu que les routes et les trottoirs soient déblayés et entretenus en même temps. Qu'il y ait une bonne viabilité hivernale dans cette ville. Ici, il y a 85 km de trottoirs. Durant 20 ans, quasi toutes les nuits, j'allais voir comment ça se passait. Les derniers 12 ans, je ne sortais plus qu'une fois par semaine." Le budget de déneigement? " Il tutoie les 4,8 millions de francs." Dans le futur, une femme pourrait-elle être directrice de la voirie? "Pourquoi pas, répond-il. "Après, il faut avoir les compétences. Ce qui est compliqué ? C'est tout ce qui touche aux RH, les accompagnements. Il faut tenir compte de la pénibilité du travail, l'adapter  aux personnes le moment venu. La voirie, c'est une famille. Ma porte a toujours été ouverte, la secrétaire filtrait. La politique nous commandait."

Un ténor à New-York

Faut-il être né à La Chaux-de-Fonds pour pouvoir y vivre? "Ici, on vit la neige, on ne la subit pas", répond Joseph Mucaria, qui s'attendait à la question. "Si on la subit ou si on l'appréhende, il faut habiter ailleurs. Ici, on est tout près de tout. Et on a tout." Il se souvient. "En 1994 je me trouve à New-York, pour les 20 ans de mon fils. Dans un bistrot, il y avait des membres de ma famille avec nous, on était je crois 17, quelqu'un se lève et viens vers nous. Il dit: "Je connais La Chaux-de-Fonds. Je suis ténor et j'ai enregistré un disque chez vous. Il se met à chanter, à cappella, ça a duré 20 minutes, j'en ai encore la chaire de poule."

La boxe

Dans son métier, directeur de la voirie, il a été un serviteur du peuple, à son écoute, un homme de communication. L'homme fort du déneigement à La Chaux-de-Fonds. "On m'appelait le Général Hiver." Joseph Mucaria sourit.

Sur un ring, il avait des qualités de puncheur, c'était un joli technicien aussi. La boxe, noble art, est une école de la vie. Son sport l'a guidé pour sa vie d'après. "Au départ, dit-il j'ai "fait" du foot et de l'athlétisme à la Charrière (nom du stade de la ville) -René Jacot, toujours patron du meeting de la Chaux-de-Fonds, l'avait repéré-. On habitait en dehors, c'est mon frère Rosario, le seul à avoir une voiture dans la famille, qui me véhiculait. Un jour il m'a dit, un brin fâché et agacé par le fait de me véhiculer: "Tu me casses les pieds, viens avec moi à la boxe." Rosario Mucaria la pratiquait. Aujourd'hui encore, il est le directeur technique du Boxing-Club La Chaux-de-Fonds. Leur papa (1925)? Il faisait du vélo. "Il a été champion de Sicile. C'était un athlète. Il a couru du temps de Bartali".

La boxe? "Ce sport m'a beaucoup aidé et apporté", reconnaît Joseph Mucaria, qui boit de l'eau, source de vie. "Elle m'a posé, je suis devenu quelqu'un de réfléchi. Je n'ai pas fait d'actions inappropriées. Oui, la boxe est une école de la vie." Il ajoute, pour l'anecdote mais qui n'en est pas une pour un boxeur: "Je n'ai jamais eu un œil
au beurre noire, je n'ai jamais saigné du nez non plus. J'étais un puncheur, pas un bagarreur."

Stop gliss bio

Aujourd'hui, Joseph Mucaria est directeur de STOP GLISS BIO "La visibilité hivernale c'est notre affaire" lit-on au recto d'une petite carte, conseil et gestion en matière de déneigement. Cette société, il l'a fondée avec M. Jean-Claude Turtschy, ingénieur. Il faut aller sur le site pour bien comprendre son fonctionnement (vente d'une licence de fabrication). "Nous sommes en affaires avec le Canada. À l'heure qu'il est, on est en discussions avec l'Etat de New-York, la Norvège, l'Ukraine et l'Autriche". STOP GLISS BIO? Épandu sur la neige tassée ou de la glace, le copeau s'incruste et rend la surface antidérapante. STOP GLISS BIO est 100% écologique. Il sécurise toutes les surfaces, tous les endroits.

Ça fait 25 ans que Joseph Mucaria donne des cours sur la viabilité hivernale. L'hiver? Il en est le Général. "J'estime normal de transmettre tout ce que j'ai acquis. Ici, à La Chaux-de-Fonds, on est précurseur de plein de choses."

De métier, Joseph Mucaria est maçon. Il est devenu technicien constructeur de route après avoir suivi "Des cours du soir et du samedi". Il ajoute, après avoir bu une gorgée d'eau: "J'ai fait beaucoup de formations, qui m'ont amené à m'engager chez Implenia  (1975-1986). Puis, le 1er septembre 1986, jour pas comme les autres, il ouvrit avec la vision de réaliser de grandes et belles choses les portes de la voirie.

Dans cette demeure, il allait passer 32 ans de sa vie mais ça il ne le savait pas encore. Pourtant, Joseph Mucaria, PDC depuis 3 ans, est un visionnaire. "On m'a demandé de  prendre la présidence du haut du Canton (La Chaux-de-Fonds et le Locle). Je pense que je vais refuser." Il ne pense pas, il en est sûr. On parie?

Palmarès

Joseph Mucaria est né le 3 septembre 1955 à La Chaux-de-Fonds.

Ancien boxeur. Droitier.

A été deux fois champion de Suisse junior (1970 et 1971, poids légers).

A été champion de Suisse amateur (1973, poids légers).

A été deux fois champion de Suisse étrangers (1974 et 1975).

A disputé une centaine de combats amateurs (67 victoires, 17 nuls, 6 défaites).

A disputé 2 combats pros (1 succès, une défaite).

A mis fin à sa carrière en juillet 1977.

Son frère, Rosario Mucaria (1951) est directeur technique du Boxing-Club de La Chaux-de-Fonds.

Il a été 6 fois champion de Suisse chez les amateurs. Il a disputé 9 combats pros (7 gagnés par KO et un aux points).

Quiz

  01
sur
 

Article précédent Marco Lorenz, ancien footballeur, aujourd'hui Directeur du Rados à Sion Article suivant John Gobbi, ancien grand hockeyeur, aujourd'hui directeur au LHC