X

Recherches fréquentes

Michael Bochatay, ancien hockeyeur de LN

11 juin 2020

 

Ce jeune entrepreneur est le Président de l’Association HC Villars 1908

Michaël Bochatay, qui aura bientôt 34 ans, dégage une force tranquille, celle d’un entrepreneur à l’écoute et humain, mais exigeant, aussi, parce qu’il l’est envers lui-même; de l’ancien hockeyeur qu’il a été longtemps, attaquant très volontaire, revenu depuis aux affaires, en tant que président de l’Association HC Villars 1908. « J’ai décidé de jouer encore une saison.» Club mythique, le HC Villars, relégué administrativement il y a peu (saison 2018-2019) va être radié et sa SA aussi. « Comme nous avons de très bons contacts avec la Ligue, nous allons pouvoir garder le numéro de licence. Nous pourrons le reprendre une fois la SA radiée», souffle et rassure Michaël Bochatay. «Et repartir de zéro dans une aventure que nous espérons belle. » Première étape: la 3e ligue. L’ambition? « Être un très bon club formateur -actuellement, une cinquantaine de jeunes composent le mouvement juniors -et retrouver le hockey régional, cela passe par une promotion en 2e ligue. » Musique d’avenir.

Un sacré transfert

Le transfert du numéro de licence symbolise un acte qualifié d’historique dans la mesure où, sous le nom de Villars-Bellerive, il fut un des membres fondateurs de la Ligue suisse, gagnant 3 des 4 premiers titres de champion de Suisse. Plus tard, le grand HC Villars remporta 2 titres en LNA, 3 en LNB, et 4 en 1ère ligue. «À considérer son histoire, nous ne pouvions pas ne rien faire.». Ne dit-on pas que les grands clubs ne meurent jamais? 

Quel président serez-vous?
Je suis pour partager les tâches. J’aime le travail d’équipe. Avec le hockey sur glace, j’ai été à bonne école; ce qui signifie être bien instruit, bien formé par l’entourage. Mon cadre familial n’a jamais dérogé à ça. On m’a conseillé, on m’a inculqué des méthodes, un ensemble d’influences. J’ai un côté très humain.

Un comité électrique

Votre comité....
...Il est formé d’anciens joueurs qui ont tous un métier différent: entrepreneur, comptable, banquier, juriste, communiquant, artisan, etc. Cette diversité est importante. Elle amène de la compétence. Deux personnes sont extérieur au sport. Leur regard est neutre, nous avons également besoin de ça. En ce qui me concerne, j’apporte mon expérience, vécue de l’intérieur, dans différents clubs et je connais bien le HC Villars pour y avoir joué. 

Comme un peu partout, on imagine que le travail administratif...
...Plus on va de l’avant et plus les charges administratives sont importantes. Bientôt, il y aura plus de monde au bureau que dehors. 

Pro au LHC

Joueur, vous avez évolué en LNB, mais jamais en en LNA. Un regret?
Oui et non. Oui parce que la LNA aurait constitué un aboutissement pour moi. Quand je jouais à La Chaux-de-Fonds il y a eu des contacts avec des clubs de LNA. Je n’y ai jamais donné suite. Je n’ai jamais cherché à aller plus loin. Dans ce club, j’étais bien, j’étais stable, je suis quelqu’un de paroles. De surcroît c’est dans cette ville que j’ai rencontré mon épouse.

Au LHC, durant une saison, vous avez été pro...
...Je voulais me donner les moyens de faire du hockey. Je touchais un salaire de junior. J’ai subi une grosse blessure. À La Chaux-de-Fonds, il y a eu une condition: j’ai dit OK je viens mais seulement si je peux avoir un emploi à côté pour finir ma formation, durant les 2 premières saisons. Je voulais ça pour mon bien-être, pour la tête, pour voir ce qu’était la vraie vie, y être confrontée. Même si c’est magnifique et confortable de pouvoir vivre de sa passion. Aujourd’hui, je trouve dommage que les clubs ne proposent pas de formation professionnelle à leurs joueurs. Avoir un papier, c’est important pour la suite. Une carrière sportive peut être longue mais aussi très courte.

La politique, un jour ?

Faites-vous de la politique?
Pas encore!

Cela signifie-t-il que...
...Si je ne veux pas trouver un jour mes valises devant la porte, il vaut mieux attendre encore un peu (il rit de bon cœur). J’ai une famille, une entreprise, le hockey, j’ai deux filles, j’ai envie de les voir grandir. Dans mon comité il y a des personnes qui font de la politique. Elles sont mes porte-paroles. Si j’en fais un jour, ce sera de la politique locale. 

Vous seriez plutôt à gauche, à droite...
...Je suis entrepreneur (il rit à nouveau). Comme tout le monde, j’ai des idées. Elles consisteraient à défendre l’intérêt local. 

La patinoire en question

À Villars, la patinoire qui date de 60 ans, est en sursis, suite à un mouvement politique, la Commune d’Ollon et le Centre des sports de Villars SA ayant il y a peu entamé une réflexion autour de sa possible rénovation ou reconstruction du site...
...Un sondage a eu lieu auprès des Boyards et des résidents secondaires (il a pris fin le 31 mai). Une Haute Ecole de gestion de Neuchâtel a été mandatée pour élaborer un questionnaire. Une disparition de la patinoire, c’est quelque chose d’impensable. Ce lieu est historique, son attrait est local et touristique. Se dirige-t-on vers un éventuel référendum? On vient de relancer le hockey à Villars. S’il doit y avoir une démolition du lieu, il est inconcevable de ne pas le reconstruire; ou le transformer, au minimum.

Palmarès

  • Michaël Bochatay est né le 18 juillet 1986 à Aigle.
  • Scolarité à Villars, puis à Ollon. A étudié l’économie au Gymnase de Beaulieu à Lausanne. Il a fini sa formation avec des emplois divers (comptabilité). 
  • Aujourd’hui, sa carrière professionnelle s’est arrêtée à l’Entreprise Bonzon SA. (Transports, terrassements, déneigement). « Je suis un jeune entrepreneur. »
  • Cette entreprise est familiale. Elle a été fondée par son grand-papa. 
  • Ancien hockeyeur, attaquant, tir gauche.
  • Carrière de joueur: 2002-2004 Villars. 2004-2005 Monthey et Star Forward. 2005-2006 LHC et Star Forward. 2006-2007 LHC (LNB) et Star Forward. 
  • 2007 à 2015 La Chaux-de-Fonds (LNB). 2015-2019 Villars. Puis Monthey.
  • A été champion avec Villars (junior TOP, 16-20 ans).
  • A été deux fois vice-champion de Suisse de LNB avec le HC La Chaux-de-Fonds.
     

 

 Retour au blog