X

Recherches fréquentes

Russie

Libres dans les grands espaces

04 octobre 2018

Pour la première fois, Nayla roule avec toutes ses sacoches. Là au milieu des grands espaces, elle est nomade à vélo à 5 ans. Elle parcourt cette terre, dans une vaste plaine qui rejoint les hauts sommets, quelque part en plein cœur de la Sibérie. Nous aurions voulu poursuivre cette vallée qui rejoint le lac Khovsgol en Mongolie, mais la frontière ne laisse passer que les résidents russes et mongols. Et finalement, cela nous permet de poursuivre notre route et de découvrir un peu plus de cette incroyable Russie.

Libres face aux montagne des Sayanes

Ainsi nous roulons avec les aigles qui virevoltent à nos côtés, avec les ours et les loups qui se cachent dans les forêts, et surtout avec les centaines de petits rongeurs, des sortes de marmottes, qui courent et jouent le long de la route pour le plus grand plaisir de Nayla. Les vaches déambulent près des villages alors que quelques troupeaux de chevaux galopent à nos côtés. Nous découvrons des arbres esprit, entouré de turban bleu, symbole d’un lieu où les forces cosmiques et terrestres s’échangent selon les traditions locales.

 Nayla roule dans ces grands espaces

Nous savourons ainsi notre vie de simplicité. C’est ici que nous voulions emmener Fibie et Nayla. Dans ces espaces sauvages où chaque geste compte, dans ces espaces hors du temps où tout est instant présent. Nous jouons dans les rivières, profitons du coucher de soleil, découvrons la faune et la flore. Même si cette vie est intense, même si les températures chutent avec le vent et la pluie, nous nous sentons libres et vivants, enivrés par la magie du panorama qui ne fait qu’un avec nous.

Céline, Xavier, Nayla et Fibie

 Nous savourons notre vie de simplicité