X

Recherches fréquentes

Au-dessus des montagnes de la caldeira

TEXTE
03 juillet 2018

Ce matin, il fait froid, et la brume cache le paysage. Nous voyons déjà le soleil qui apparaît derrière le voile d'humidité. Rapidement, tout se dissipe et le panorama s'ouvre à nous. Les maisons traditionnelles apparaissent face du massif d'Aso. Nous prenons de l'altitude pour passer un col. Il nous emmène au pied des volcans. Cette route est superbe, incroyable. Nous sommes plongés dans une atmosphère vivifiante au cœur des montagnes. Elle nous nourrit, elle symbolise le voyage et la découverte, l'émerveillement et la somptuosité de notre terre. Elle est une des raisons de notre mouvance.

Nous savourons la montée tellement les panoramas qu'elle dévoile nous portent. Nous nous sentons en accord avec notre chemin, dans le flux et la justesse de notre vie. Au sommet du col, le paysage qui se dessine nous laisse bouche bée. Il n'y a pas de mot, juste cette puissante sensation d'être au bon moment, au bon endroit, face à la grandeur de la terre. Les lignes de la terre apparaissent, sa sagesse est présente, palpable. Les massifs se suivent, puissants, sauvages, portant l'énergie de feu des volcans, alors qu'aucune habitation n'est visible à l'horizon.

Route du col

Nous plongeons sur la ville d'Aso et sommes face aux montagnes de la caldeira. Le deuxième col monte à travers les pentes abruptes. Pourtant au sommet, nous voyons réellement se dessiner la caldeira. Ce gigantesque plateau formé au cœur d'un cône. C'est si vaste que nous sommes abasourdis de sa grandeur. Puis ce sont des plateaux qui nous accueillent. De gigantesques plateaux à perte de vue, dans un Japon que nous ne connaissons pas. C'est sauvage, porteur, envoûtant.

Xavier

Vue impressionnante sur la Caldeira

Vaste plateau au centre de Kyushu


Article précédent Confection des nouilles Soba Article suivant Mystérieuses sources de Tsuetate