X

Recherches fréquentes

Masahiro: plongeur au harpon

TEXTE
14 juin 2018

En route pour l'île d'Amami, nous décidons de changer d'itinéraire à la dernière minute et de nous arrêter sur l'île de Tokunoshima, l'île de la longévité. Qu'est-ce qui nous y attend?

Masahiro San rentre de sa pêche nocturne

Avant les premières lueurs de l'aube, nous distinguons une lumière dans l'eau. Soudain, une ombre sort. Vêtu d'une combinaison de plongée, un harpon et une hotte en bois, Masahiro sort lentement de l'eau. Il marche sur les rochers pour rejoindre la plage. Instantanément la rencontre est exceptionnelle. C'est un bon vivant, très expressif, qui adore parler, surtout lorsqu'il a bu un verre. Il ne parle quasiment pas anglais, mais il est si facile à déchiffrer et même son humour passe et nous fait rire. Spontanément, il nous demande de rester un jour de plus afin de déguster quelques-unes de ses spécialités.

Récolte de la nuit

Il a tenu un restaurant de sushi, renommé au Japon. Sa cuisine est donc remarquable. Pourtant, sa spécialité depuis plus de 25 ans c'est la pêche en apnée et au harpon. Chaque matin à 2 heures, il entre dans l'eau froide et part à la recherche des fruits de la mer. Des homards, des gigantesques coquillages, des poissons, des crabes, qu'il récolte chaque jour en apnée.

Bon vivant et très expressif

À 9 heures, nous dégustons ainsi les sashimis, le poisson cru. Des coquillages, de la pieuvre, des poulpes, du poisson, incroyable festin arrosé de bière et de saké. Le soir, il nous prépare des Okonomiyaki, une spécialité japonaise que nous partagerons en petit comité.

Plat d'Okonomiyaki

Une rencontre exceptionnelle qui souligne les joies du voyage et qui nous immerge dans la culture japonaise. L'île de Tokunoshima dont la spécialité est le combat de taureaux aura pour nous la saveur du poisson cru et le sourire de Masahiro.

Xavier


Article précédent L'île de Yoron Article suivant L'île d'Amami