X

Recherches fréquentes

Paisible côte ouest

TEXTE
18 mai 2018

L'eau de l'océan est bleu clair et se dégrade lentement vers le saphir. Nous sommes face à quelques îlots de roche noire. Ils sont reliés par le shimenawa, une corde sacrée au Japon. Elle est faite de paille de riz tressée. Elle symbolise la sacralité du lieu, reliée aux rites shintoïstes et aux esprits de la nature. Sur cette plage, de nombreux mariages ont lieu. Pour nous, c'est l'occasion de s'arrêter pour notre pause de midi. Après avoir mangé sur la pelouse du parc, Nayla court dans le sable. Nous saisissons l'occasion pour nous baigner, malgré la température froide de l'eau. Le lieu est si enchanteur et l'eau si claire que la température passe rapidement au second plan. Même Fibie profite de s'immerger dans l'océan.

Campement dans un parc près des villes

La côte ouest nous accueille dans ces jolis parcs, c'est la joie d'être au Japon. L'environnement est propre et nous nous sentons respectés. Nous pouvons planter notre tente un peu partout et sommes toujours en sécurité. Nous retrouvons le chant des grenouilles qui ont toujours été un des symboles du Japon. Et cette fois, nous découvrons d'énormes chauffe-souris. Elles ont la taille d'un faucon et nous les voyons virevolter dans la pénombre, de leur vol si particulier, rapide, fuyant et si habile.

Paisibles sur la côte ouest

Nous sentons qu'il a y un choix conscient à faire. Celui d'être à nouveau dans le voyage et d'accueillir tout ce qui s'y passe. De la magie qui se dévoile au tournant, aux difficultés qui nous accompagnent.

Céline

Nayla joue dans l'eau, dès qu'elle en a la possibilité


Article précédent Face aux pluies torrentielles Article suivant Les imprévus