X

Recherches fréquentes

Un curry de poisson

TEXTE
30 janvier 2018

Dinnie s'amuse avec Nayla, il lui fait une démonstration de mono-roue, qu'elle regarde les yeux ébahit. Suite à sa rencontre, nous voilà invités par Bob, son papa, pour un repas avec sa famille. Nous empruntons le petit chemin en terre dans le village Malais de Teluk Bahang. Nous rejoignons l'orée de la forêt tropicale, là où une chute d'eau s'engouffre au cœur de cette nature luxuriante. Bob nous expliquera plus tard que l'eau qu'ils boivent provient directement de la chute, «une eau pure de source».

Dinnie sur son mono-roue

Là, nous sommes face à la maison de Bob, enfouie sous la végétation, elle est à peine visible. À côté de la porte d'entrée, Dinnie nous montre fièrement ses animaux de compagnie: un serpent et un hibou, chacun enfermé dans une cage. Nous passons ensuite le pas de porte, après avoir déposé nos chaussures. La grand-maman sourit, laissant percevoir une dentition spartiate et s'empresse de nous offrir un présent, un sarong en batik, une spécialité du village. La sœur, Ika, est radieuse et très féminine. Cette impression est certainement accentuée par la finesse de son visage découvert, elle ne porte pas le voile. La famille accepte sa décision, les parents préfèrent que ce soit un choix du cœur. Pourtant la pression sociale, ici en Malaisie, est de plus en plus forte depuis quelques années, comme l'ont souligné de nombreux locaux.

Dinnie nourrit son hibou

La maman de Dinnie prend Fibie contre elle, ravie de porter un bébé. Elle part ensuite à la cuisine pour préparer le repas, après nous avoir offert un verre d'eau et des fruits. Durant deux heures, elle cuisine les saveurs d'un curry de poisson. Véritable honneur, elle a trouvé une tête de poisson au marché. Elle prépare aussi une soupe de poulet au gingembre. Les goûts sont une véritable révélation, jamais la cuisine malaise n'a pris des saveurs si délicates. Allant chercher des herbes de son jardin, la citronnelle, le gingembre, la coriandre, le basilic tropical donnent un fabuleux parfum. Elle ajoute aussi des feuilles luisantes de kari, les feuilles des arbres de karouvaipilai. Dans l'intimité de la famille, nous dégustons ces plats avec du riz, en utilisant uniquement la main droite. Touchés par cette rencontre, nous repartons émus du partage.

Céline, Xavier, Nayla et Fibie

La maman de Dinnie dans son jardin

Le curry de poisson


Article précédent Balik Pulau Article suivant Mariage Sikh