X

Recherches fréquentes

Mongolie

Petite fille des steppes fait ces premiers pas dans une yourte

26 novembre 2018

A l'intérieur d'une yourte

Pour quelques nuits, nous dormons dans une ger. Symbole de la vie en Mongolie, aujourd’hui encore plus de la moitié de la population vit dans ses maisons traditionnelles, même en pleine ville. La porte en bois est généralement peinte de superbes motifs. Deux colonnes centrales permettent de soutenir la yourte et le tono qui est la partie circulaire du dessus. Généralement ouverte, celle-ci permet à la fumée du poêle de s’échapper par une petite cheminée et à la lumière de pénétrer à l’intérieur. Un rabat en feutre permet de fermer l’ouverture en cas de pluie. Le feu, au centre de la yourte, est sacré. Il est utilisé pour se chauffer et faire à manger. 

L'autel bouddhiste placé au nord de la yourte

La porte d’une yourte fait toujours face au sud-sud-est. Orientée vers le soleil, elle était selon la coutume utilisée comme cadran solaire afin de déterminer l’heure de la journée. Cette orientation permet aussi d’être dos au vent dominant. Ces vents peuvent souffler avec tant de puissance. 

 Les premiers pas de Fibie

La partie féminine de la yourte est à l’est, la partie masculine à l’ouest. Ainsi les ustensiles associés à chaque rôle sont déposés à gauche ou à droite de la porte. Deux lits, de chaque côté de la yourte, sont utilisés pour s’asseoir et dormir, alors que les objets de valeur de la famille ainsi que l’autel bouddhiste sont toujours placés au nord. C’est la partie en lien au respect. Les personnes les plus âgées vont ainsi toujours s’asseoir au fond de la yourte. 

Nous regardons le ciel étoilé à travers le tono, et sommes plongés en plein cœur de la culture mongole. Nous nous sentons bien dans les yourtes. Peut-être parce que nous aussi nous sommes nomades à notre manière. 

 Fibie marche dans les steppes

Nous venons de rejoindre notre amie Cheke. Quel plaisir de la retrouver dans son pays natal. Et c’est peut-être pour célébrer ces retrouvailles, que Fibie commence à marcher! Elle fait ses premiers pas dans une yourte, sous nos exclamations! 
Elle s’est lancée sur le tapis rouge qui recouvre le sol. Euphorique de sa réussite. Pour elle, c’est un grand pas vers son autonomie. 

Xavier, Céline, Nayla et Fibie