X

Recherches fréquentes

Chine

Au bord de la rupture

28 février 2019

 Vue sur la vallée que nous emprunterons

Nous sommes submergés par la Chine que nous expérimentons. Une partie de nous se trouve toujours dans les grands espaces du Gobi, rêvant à la magie d’un superbe panorama, et aux nuits sous tente à observer la Voie lactée. Nous n’avons plus d’alternatives, c’est comme si en nous il fallait faire un choix. Celui de lâcher, de laisser aller toutes les attentes, envies, besoins, pour réellement entrer dans la Chine qui se présente à nous. De lâcher toute résistance et d’accepter d’être pleinement ici, avec tout ce qui nous entoure, dans toute ces facettes. Que ce soit facile ou difficile, beau ou laid, amusants ou étouffants, magique ou écœurants. Ce n’est pas simple, une fois encore nous devons plonger. 

 Quelques plantations de thé au bord d'un barrage

Et pourtant, comme à chaque fois que nous sommes au bord de la rupture en Chine, il y a toujours quelqu’un ou quelque chose pour nous permettre de continuer. Aujourd’hui et les trois prochains jours, c’est le ciel bleu qui a transformé les paysages pour nous apporter l’élan nécessaire pour poursuivre. 

 Cour intérieure d'une maison traditionnelle

Ici les monts sont des pics entremêlés. Ils créent un paysage extraordinaire d’arêtes et de lignes effilées. Les champs en terrasse affichent principalement des plantations de thé et de pomelo blanc aux saveurs sucrées. L’eau des rivières est limpide. L’architecture de cette région est splendide. Les maisons traditionnelles apportent la magie de l’ailleurs, de la culture des minorités ethniques de cette région. Le long de cette route, il y a une douceur et une tranquillité qui nous apaise.

Céline

Retour au blog