X

Recherches fréquentes

Alaska

Col Thompson

12 octobre 2019

 Les chutes s'élancent dans le canyon

«Allez-vous vraiment passer le Col Thompson?» nous questionne-t-on à plusieurs reprises. Tout le monde se préoccupe de notre traversée dans les montagnes permettant de sortir de Valdez et de rejoindre les terres de l’intérieur. Des forêts tempérées et de l’océan à un climat plus sec. Nous n’avons aucune inquiétude. La route sera peut être longue et la montée ardue, mais lentement nous gravirons le col.

 La vue depuis le col Thompson

Nous longeons la vallée qui plonge au cœur des sommets. Nayla roule dans cette nature époustouflante, le sourire aux lèvres. Les pics enneigés des Chugach sont un des hauts lieux du ski extrême et de l’heliski. Nous sommes hypnotisés par les arrêtes, plongés au centre de ces montagnes.

Nous poursuivons le long de la rivière Lowe, dans des passages étroits et un canyon. Là les chutes d’eau spectaculaires s’élancent le long des falaises, dont l’une est surnommée le voile de la mariée. Entre roches et rivières, nous traversons cette gorge pour entrer dans une vallée marquant le début de l’ascension.

Un petit café face aux hauts sommets

À chaque coup de pédale, nous prenons de l’altitude dévoilant un peu plus le paysage alpin qui nous entoure. Comment décrire en mots, ce que l’esprit a de la peine à saisir? Les dimensions sont telles que seuls le corps et le cœur peuvent appréhender ce qui s’offre à nous. Le corps le perçoit par l’effort, donnant sens aux dimensions démesurées. Le cœur le ressent dans cette puissante vitalité qui s’écoule en nous, et la chair de poule qui nous traverse.

 Nous plantons la tente au bord d'un petit lac

Juste avant le col, nous trouvons un petit lac pour y planter la tente, il était tant. Les jambes lourdes, fatigués de l’effort, les filles commencent à être impatientes. Le lendemain, un brouillard épais recouvre le somptueux panorama, nous n’avons aucune vue. Nous réalisons la chance que nous avons eue. Et remercions la terre de nous avoir offert la magie de cette montée et la pureté des panoramas.

Xavier

 

 

Retour au blog