X

Recherches fréquentes

Japon

Grimper sur le Bouddha du Todai-ji

15 juillet 2019

Pagode au centre de Nara

À Nara, nous pédalons dans cette ancienne capitale, berceau de l’art, de l’architecture et de la culture japonaise. Plus de trente temples y sont considérés comme les plus anciens de l’archipel, et la majorité des monuments sont classés comme patrimoine mondial par l’UNESCO. Les sakuras sont en pleine éclosion. Alliés aux temples, ils donnent ainsi des paysages spectaculaires.

 Cerf Sika en semi-liberté

Nara est surtout connu pour son parc au cerf Sika. En semi-liberté, ils se promènent et inclinent la tête à l’image de la tradition japonaise. Ils sont considérés comme des messagers divins gardiens de la ville. Selon la légende, un cerf blanc a emmené sur son dos le dieu Takemikazuchi afin de protéger la ville.

Nous sommes invités dans la maison d’hôte de Tatsuno San, le fondateur de MontBell, une superbe maison traditionnelle japonaise. Les tatamis recouvrent notre chambre, alors qu’une cheminée au feu de bois apporte une ambiance chaleureuse au salon. Puis il nous emmène à un événement officiel dans le temple Todai-ji. Nous rencontrons le moine principal, un homme à l’esprit vif, drôle et à l’humour décapant. Nous sommes honorés de rencontrer un tel homme.

Bouddha à l'intérieur du Todai-ji

Nous pénétrons dans l’enceinte du Todai-ji, le temple de l’Est. C’est la plus grande construction en bois du monde et cette version est deux fois plus petite que l’originale qui a malheureusement brûlé dans un incendie. À l’intérieur, un Bouddha monumental est assis en position de lotus. Tatsuno San nous raconte alors que ses qualités de grimpeur lui valent une fois par année l’honneur de nettoyer ce Bouddha de 18 mètres de haut. Après une purification par l’eau et la prière, il se vêtit d’un habit blanc et grimpe le long des plis du vêtement de bronze pour atteindre la statue. La découverte de ce temple avec ses deux personnalités est simplement incroyable.

Xavier, Céline, Nayla et Fibies

Retour au blog