X

Recherches fréquentes

Alaska

Le saumon royal de la rivière Kenai

06 septembre 2019

Nous traversons la rivière Kenai

Ce matin, le ciel est parfait. Le soleil nous réchauffe. Lorsqu’il fait grand beau, les couleurs deviennent si vives en Alaska, que les paysages sont absolument époustouflants. Nous longeons la rivière Kenai, l’eau bleu saphir traverse les forêts d’épinette noire. Les odeurs sont délicieuses, boisées.

Cette rivière est une destination phare pour la pêche en Alaska, particulièrement pour le saumon Chinook, aussi nommé le saumon royal. C’est d’ailleurs ici que le plus gros fut pêché en 1985. Il pesait 44 kilos. La saison de pêche débute lors du week-end de Memorial Day. Nous profitons ainsi de traverser cette région avant les premiers signes de l’engouement pour cette activité prisée tant bien par les locaux que les touristes.

Nous passons la nuit au bord du lac Watson

Lentement le paysage se transforme et nous entrons dans la vastitude d’un monde de taïga à perte de vue. Par moment, un lac met en lumière les marais qui composent une grande partie du territoire de l’Alaska. La forêt est si dense qu’il est impossible d’y monter la tente, nous nous arrêtons ainsi au premier camping d’une réserve naturelle, près du lac Watson. La soirée est agréable pourtant elle est interminable. Les filles touchent à cette incroyable énergie du Grand Nord, celle de l’été infini, ou la pénombre ne s’installe que pour quelques heures... Elles sont infatigables, totalement stimulées et énergisées par la lumière. Impossible de s’endormir... Lorsqu’elles acceptent enfin de se poser, elles s’envolent instantanément, sur un souffle, dans le monde du rêve.

Xavier

  Nous entrons dans le monde gigantesque de la taïga

 

Retour au blog