X

Recherches fréquentes

Chine

Les enfants

25 février 2019

Le long de la route, nous rencontrons beaucoup de jeunes enfants et de bébés. Dans cette région, ils sont souvent portés dans une hotte. Certaines sont des versions aménagées où l’enfant peut s’asseoir sur un rebord en osier, d’autres sont les mêmes que celles utilisées pour transporter les outils et les légumes. Certaines sont décorées, d’autres toutes simples. Nous découvrons les enfants la tête dehors riant et ceux qui dorment emballés dans une couverture.

L’hygiène naturelle infantile est aussi largement pratiquée, notamment par l’utilisation de pantalons ouverts à l’entrejambe. Une méthode qui permet de laisser l’enfant faire ses besoins naturellement. La majorité sont ainsi propre avant l’âge de deux ans. Nous voyons ainsi tous ces enfants aux fesses nues. Et puis il y a les mamans qui allaitent. Les femmes chinoises sont encouragées à le faire durant toute la première année.

Nous sommes surpris de découvrir tant de jeunes enfants. Puis nous apprenons que la politique de l’enfant unique mise en place en 1975 a pris fin en 2016. Nous comprenons pourquoi il y a tant d’enfants en bas âge. Cette politique avait été mise en œuvre afin de limiter la croissance démographique, surtout pour la population des Hans. Même si son but a été atteint, il en résulte de nombreux problèmes. Tout d’abord sociétal. Les garçons sont considérés comme plus importants. Dans la tradition, le fils aîné prend soin des parents et des ancêtres de la famille. Aujourd’hui il y a donc un déséquilibre entre hommes et femmes, avec 33 millions d’hommes en plus. Au niveau individuel, cette politique a été sévèrement mise en place, par des millions d’avortements et de stérilisations parfois forcées. 

Aujourd’hui la politique de contrôle des naissances est de deux enfants par couple. Le parti espérait un réel baby-boom afin de compenser la diminution de la force de travail pour maintenir le développement de son économie et supporter une gigantesque population vieillissante. Et malgré nos observations, le baby-boom n’a pas réellement eu lieu. Alors une large politique pro-naissance a été mise en place dans les universités, incitant les femmes entre 26 et 29 ans à avoir des enfants pour la nation. 

Céline

Retour au blog