X

Recherches fréquentes

Chine

Les grottes du Dragon Volant

15 février 2019

 Entrée de la grotte du Dragon Volant

La grotte du Dragon volant... à son entrée nous avons déjà des frissons. Elle apparaît au-delà la rivière Qingjiang. Une chute de 30 mètres dessine la force et la vigueur des eaux qui coulent. Ici elle est nommée «le dragon couché avale la rivière». Puis nous sommes face à la grotte de Teng Long Dong, une des plus larges du monde. Elle n’est pas reconnue pour sa longueur d’environ 60 kilomètres mais pour les gigantesques passages qu’elle offre. Son entrée est majestueuse, une des plus hautes sur terre, 74 mètres de haut pour 64 m de large. Inimaginable, il est impossible d’en saisir la grandeur, même à son pied. Des ballons à air chaud y pénètrent ainsi que des hélicoptères. Heureusement, pas aujourd’hui. La quiétude du lieu est intacte. 

 Gigantesque galerie sous terre

Les dimensions de cette grotte sont époustouflantes. Seuls dans ce temple naturel, nous nous connectons à la grandeur du lieu. Nous en ressentons les frissons, une magie de l’invisible. Cette grotte invite au silence. Elle ressource notre être d’une énergie de paix. Elle insuffle en nous la grandeur et la beauté de la Terre. 

Nous pénétrons plus de deux kilomètres à l’intérieur de la grotte. Un spectacle d’Opéra chinois et de danses présente la culture Tujia, une des plus grandes minorités ethniques en Chine, une population d’environ 8 millions de personnes. Leur histoire remonte il y a plus de 2 000 ans. 

 Spectacle illustrant les traditions des Tujia

Le spectacle illustre les traditions des Tujia, comme les tambours sautant ou la danse sacrée Mahusi: recouverts de paille, les danseurs présentent leur respect aux ancêtres. Une des plus grandes traditions est la danse Baishou. C’est une danse collective avec plus de 70 gestes rituels qui représente la vie: la guerre, la chasse, l’agriculture, les demandes en mariage. 

Des traditions ancestrales se perpétuent aujourd’hui encore. Particulièrement, le rituel des pleurs qui accompagne les cérémonies de mariage. Les jeunes filles pleurent et chantent jusqu’à un mois avant le mariage. Les chants permettent de présenter sa gratitude aux parents et sa famille et doivent aussi amener le vrai bonheur pour le couple. Devoir dans la culture, la femme sera jugée par sa capacité à chanter ses pleurs, signe de son intelligence et de sa vertu.  

 Costume traditionnel Tujia

Les danses et chants sont spectaculaires, la musique est jouée sur des fines flûtes en bois ou des trompettes faites en corne de buffle, les costumes sont splendides. Le tout dans le cadre fabuleux de la grotte du Dragon volant. 

Céline
 

Retour au blog