X

Recherches fréquentes

Alaska

Nid d'un Pygargue à tête blanche

16 septembre 2019

 Le pygargue à tête blanche nourrit son petit

Tim, le musher de l’Iditarod, nous présente sa fille Janelle. Nous sommes ainsi invités à Homer pour quelques jours. Nous arrivons dans la ville enchantés par le panorama. Au col, Homer se dessine à nos pieds, l’océan a pris des teintes indigo par le souffle du vent, alors que les montagnes possèdent un éclat métallique encerclé par quelques nuages.

Janelle est vétérinaire. Elle nous accueille avec son mari Jon dans sa superbe maison, surplombant la baie. Nous nous sentons instantanément à l’aise, et partageons avec plaisir nos histoires de vie.

 A tour de rôle les parents volent vers la mer

Face au balcon, suspendu dans un épicéa se trouve le nid d’un pygargue à tête blanche, le fameux emblème des États-Unis. Les petits viennent d’éclore et les parents se relaient. Tour à tour, ils plongent et volent vers la mer, avant de rentrer quelques heures plus tard avec du poisson dans leurs serres. Ils sont majestueux et imposants. Les becs jaunes vifs contrastent avec leurs plumes blanches. Observer leurs comportements est une fascination. Ici en Alaska, ce sont les plus grands spécimens pouvant atteindre jusqu’à 7,5 kg pour plus de 2,4 mètres d’envergure. Nous apprenons aussi que les femelles sont 25 % plus grandes que les mâles.

Pendant une dizaine de semaines, leurs activités auprès du nid vont se poursuivre, jusqu’à ce que finalement les oisillons prennent leur envol.
Pour les natifs du Pacifique Nord Ouest, ces oiseaux sont les maîtres des cieux. Ce sont les animaux les plus proches du Grand Esprit, des messages. En surplombant les hauteurs, ils peuvent voyager entre le monde spirituel et le monde terrestre. Appeler son esprit permet de recevoir la capacité de visualisation, de paix, de leadership, alors que ses ailes symbolisent l’équilibre, l’union et l’harmonie de l’aspect féminin et masculin.

Xavier

 

Retour au blog