X

Recherches fréquentes

Vietnam

Nourriture au Vietnam

03 juin 2019

 Canards grillés

La cuisine vietnamienne reflète la diversité culturelle du pays, et les goûts se transforment en fonction des régions. Pourtant, le nuoc-mâm reste au centre de chaque repas. Cette sauce de poisson fermentée est utilisée pour assaisonner les plats mélangés avec un peu de piment rouge. Elle symbolise aussi les liens forts dans la communauté et dans les familles, héritage de la pensée confucianiste. Cette cuisine repose surtout sur un mélange d’herbes: la menthe, le basilic tropical, l’aneth, la marjolaine, le cumin, la citronnelle, le gingembre, les feuilles de citronnier. De nombreuses feuilles de plantes aromatiques sont déposées aussi dans un panier au centre de la table. Crues, elles sont ajoutées dans les plats à volonté.

Têtes de bœuf flambées dans les rues d'Hanoi

Les légumes sont importants dans l’alimentation tout autant que la viande de porc, bœuf, chèvre et poulet. Une autre spécialité est le rat. Nous apercevons souvent de gros rats dans la ville. Certains capturés sont destinés au restaurant, tout comme le chat et le chien. La viande de rat étant très grasse, elle était parfaite lors des périodes de guerre ou de disette. Dans certaines régions du Nord, c’est un plat consommé dans les fêtes et les mariages, afin de se débarrasser de la malchance.

Traditionnels Nems vietnamiens

Les cafés au lait condensé restent une spécialité du pays. Ils sont sirotés au bord de la route sur de petites chaises en plastique ou dans des cafés branchés qui poussent comme des champignons. Il y a aussi les cafés aux œufs. Très sucré et épais, le lait est remplacé par le blanc d’œuf battu. Une coutume qui remonte à l’Indochine.

Hanoï n’est pas seulement la capitale politique, elle est aussi la capitale de la bière pression. Et les verres artisanaux pour la déguster sont une réelle institution. Fabriqué dans un village à 100 km au Sud, le verre est recyclé puis soufflé à la main depuis des décennies. Légèrement bleutés, ces verres possèdent de nombreuses bulles et restent un des symboles de Hanoi.

Xavier, Céline, Nayla et Fibie

 

Retour au blog