X

Recherches fréquentes

Alaska

Nous ne faisons plus qu'un avec le paysage

20 décembre 2019

Nous avons monté la deuxième tente pour manger à l'abri des intempéries.

Longeant les hauts plateaux, nous trouvons une plateforme naturelle pour planter la tente. Là, face à nous, se dévoile toute la grandeur de l'Alaska. La chaîne de l'Alaska Range dessine tout l'horizon avec de gigantesques glaciers plongeant dans les vallées. Superbe et intense. La lumière qui crée de splendides tableaux s'efface déjà et les nuages recouvrent lentement les sommets. Nous sommes déçus de ne pouvoir être les témoins de leurs majestueux pics enneigés plus longtemps.

 Nayla fait encore un peu de vélo autour du campement.

Fibie et Nayla ont besoin de se défouler. Elles jouent autour de la tente et Nayla prend même un moment pour méditer. Puis elle s'entraîne à faire la roue sur une main, avec aisance et légèreté. Pourtant, un fort vent vient de se lever. Il est puissant, glacial. Nous sommes fatigués, les journées sont longues et nous roulons facilement plus de 5 heures. Les soirées sont interminables, vu que le soleil ne se couche plus. Imprégnés de cette énergie solaire, nous ne trouvons pas le sommeil et les filles encore moins. C'est fascinant, extraordinaire de vivre cette puissante énergie qui inonde nos cellules, et à la fois, nos muscles eux implorent le repos.

 Nayla médite prêt de la tente 

Nous sentons la présence des animaux sauvages, ils sont là. Alors que nous pénétrons plus profondément dans la toundra et les panoramas arctiques, nous entrons totalement en immersion. Nous plongeons dans la puissante énergie qui nous entoure. Nous commençons à entrer dans le paysage, à ne faire plus qu'un avec lui. Par la pluie, la neige, le froid, le vent, notre moi séparé s'unifie à cette nature sauvage, dramatique, inexplorée de la terre mère. Nous sommes comme les loups qui vivent sur cette terre, nous en faisons partie.

Céline

Nous campons juste à côté de la Denali Highway

 

Retour au blog