X

Recherches fréquentes

Alaska

Pêche au saumon

23 septembre 2019

 Les bateaux de pêcheurs se reposent dans le port de Homer

Nous marchons le long du Spit de Homer, entouré par l’océan et face aux sommets enneigés. Les glaciers plongent remarquablement dans les vallées. Le panorama est grandiose, d’une nature puissante qui nous rend instantanément humbles. C’est ici que se trouve le port de Homer. Les nombreux bateaux de pêcheur sont encore amarrés pour quelques jours. Tout prochainement, la saison de pêche sera ouverte. Cinq espèces de saumon se trouvent dans les eaux du Pacifique en Alaska: le saumon royal ou chinook, le coho ou saumon argenté, le saumon sockey ou rouge, le saumon chien ou chum, et le saumon rose à bosse. La saison de pêche se poursuit tout l’été. Les pêcheurs vivent sur les bateaux, dans les eaux du pacifique, parfois dans les tempêtes qui s’y produisent. Pourtant, c’est une activité lucrative qui permet gagner suffisamment pour l’année entière. De plus en plus de femmes viennent pêcher, mais elles sont encore peu nombreuses à être capitaines.

Fibie découvre le port à sa manière

Nous rencontrons Brad, un homme timide et chétif. Pourtant, c’est le capitaine d’un bateau qui pêche le saumon rouge près de l’île de Kodiak. Le timbre de sa voix est doux, et instantanément il nous emporte dans sa passion pour la pêche. Nous le sentons vibrer à nous expliquer les détails et conter quelques aventures.

Ici le saumon est sacré. Il a été la source première de nourriture pour les peuples premiers et il est ainsi hautement respecté. Il symbolise l’abondance, la fertilité, la prospérité et le renouveau. Pour certains peuples natifs, les saumons sont en fait des humains immortels qui vivent dans les profondeurs de l’océan. Chaque printemps, ils se déguisent en saumon pour s’offrir comme nourriture. Une fois mangé, toutes les arêtes devaient être déposées en mer pour que le cycle puisse recommencer.

Le saumon est aussi la nourriture principale des ours bruns peuplant l’Alaska. À Homer, ils ont la réputation d’être grands, mais les plus grands se trouvent sur l’île de Kodiak. Leur taille au garrot peut atteindre 1,5 mètre et jusqu’à 3 mètres lorsqu’ils se lèvent sur leurs pattes arrières. Ils peuvent peser jusqu’à 850 kg. Ils sont considérés avec l’ours blanc comme le plus grand carnivore terrestre. Sur l’île de Kodiak, il y en a environ 3 500 et les observer dans leur habitat est une activité prisée de l’archipel.

Céline

 

 

Retour au blog