X

Recherches fréquentes

Vietnam

Têt le Nouvel An vietnamien

06 juin 2019

Une femme vietnamienne prie à la Pagode au Parfum

Nous voilà à Hanoï durant le Têt, le Nouvel An vietnamien. Cette célébration est la plus importante du calendrier vietnamien. C’est une fête de famille ou tous se réunissent pour partager. Cette fête marque aussi l’arrivée du printemps, d’ailleurs têt signifie: la célébration de la Première Aurore. Les logements sont alors nettoyés de fond en comble. Les habitants offrent des friandises et des objets en papier au génie, gardien de la maison. Puis des branches de pruniers aux fleurs jaunes et de cerisiers sont utilisées pour décorer les jardins.

 Minh prie devant l'autel dans la maison familiale

Symboliquement et selon la légende, c’est le seul jour, où les âmes des morts reviennent sur terre. Ainsi toute la famille doit être réunie afin de les accueillir devant l’autel des Ancêtres. Une cérémonie sacralise aussi le voyage de l’Esprit de la Terre qui va rapporter les nouvelles des vivants vers l’Empereur de Jade.

Le fruit du nouvel an: la Main de Bouddha

Durant les journées qui précèdent le Nouvel An, le foisonnement est à son paroxysme. Tous font des achats de nouveaux vêtements, meubles, ustensiles et de fleurs. Ils préparent aussi des gâteaux de riz gluant pour être mangés durant la célébration.

Aujourd’hui, nous entrons dans l’année du cochon de terre, qui symbolise l’abondance et la prospérité. Tout ce qui se dit et se fait en cette journée influence le reste de l’année.

La foule envahit les temples du Vietnam

Le Têt c’est aussi tout le Vietnam qui s’arrête durant cinq jours. Même les marchés et supermarchés sont clos. Tous vont rejoindre leur famille et célébrer la nouvelle année. La ville de Hanoï se vide complètement et le silence surprend dans les rues.

Puis la vie reprend lentement, surtout avec les prières dans les temples, comme à la pagode du west lake, ou la pagode au parfum, un véritable pèlerinage pour la population de Hanoï.

Céline

 

Retour au blog