X

Recherches fréquentes

Japon

Un clin d'oeil du Mont Fuji

25 juillet 2019

Nous n'aurons qu'un clin d'oeil du Mt Fuji

Nous suivons la ligne Tokyo-Osaka. Le Shinkansen, le train rapide, met deux heures pour rejoindre les deux villes. Il nous faudra 10 jours sur nos vélos. Nous traversons les nombreuses villes, mais suivons les petites routes latérales qui évitent la circulation. Nous profitons de jouer dans les places de jeux. Au Japon, elles sont incroyables! Nayla et Fibie y prennent un réel plaisir et se font de nouveaux amis. Nous nous délectons dans les onsen, les bains japonais et dormons dans les parcs, parfois le long des berges qui sont aménagées. Le Japon possède cette facilité, cette propreté et le respect des gens. Tout y est simple, hormis le fait que nous campons uniquement, sous tous les temps. Hier soir, une cacophonie s’est mise en place au milieu de la nuit. Des cris étranges. Les quelques battements d’ailes et les branches des arbres qui bougeaient nous ont fait comprendre qu'il s'agissait d'oiseaux. Ce n’est qu’au petit matin, que nous élucidons le mystère. Des hérons, des dizaines de hérons y ont construit leurs nids.

 Nous roulons entre villes et villages, ici nous traversons les plantations de thé

Trois jours durant nous sommes au pied du mont Fuji, qui domine à 3 770 m d’altitude. Il est cette montagne sacrée, symbole du Japon. Ce volcan possède une énergie particulière. Il est toujours présent même dissimulé derrière les nuages. Son énergie paisible ancre, comme si en se connectant à la montagne, un lien direct nous reliait à la terre. Nous nous réjouissons de découvrir son visage, pourtant il se cache derrière un voile. Par pure synchronicité, nous tournons la tête au bon moment, lorsque durant 10 minutes il nous fera un clin d’œil. La neige qui recouvre son sommet nous apporte le dernier souffle de l’hiver, souffle d’inspiration en lien à ce lieu sacré. Puis la descente du col nous emmène dans la vitalité du printemps. Maintenant tous les arbres sont parés de verts lumineux, dont les tons varient et composent un somptueux tableau.

Céline

 

Retour au blog