X

Recherches fréquentes

Alaska

Une loutre dans le Prince-William Sound

04 octobre 2019

 Nous quittons Whittier sur le ferry

Fibie pointe du doigt en direction de l’océan. Elle regarde une loutre de mer qui flotte sur le dos! Le visage de la loutre est à la fois coquin et adorable. Nayla a juste envie de plonger dans l’eau et de la prendre dans ses bras.

Nous sommes sur le ferry qui nous emmène de Whittier à Valdez en traversant le Prince-William Sound. Là, où les montagnes, la glace et l’océan se rejoignent. Les hauts sommets enneigés plongent dans les eaux reflétant un ciel bleu azur sans nuages. Des chutes d’eau spectaculaires s’élancent des parois rocheuses en de longs filaments blancs. Les passages dans les fjords sont étroits et dramatiques. Et quelques pygargues à tête blanche s’élèvent dans les thermiques.

  Les montagnes enneigées rejoignent l'océan  

Soudain Xavier court sur le pont, il vient de repérer des marsouins de Dall, jouant proche de la coque du bateau.

Dans cette baie se trouve la plus grande concentration de vallées glaciaires qui rejoignent l’océan. Le front des glaciers, comme des falaises de glaces s’élèvent à des dizaines de mètres au-dessus de l’eau. Un grand frac déchirant le silence est le signe du vêlage d’un glacier, créant ainsi des icebergs emportés ensuite par les courants marins.

 Nous traversons le Prince-William Sound

Nayla avait le secret désir de voir quelques baleines ou des orques, qui se trouvent dans les eaux du Prince-William Sound ou du Parc maritime de Kenai. Nous avons beaucoup de chance d’être les témoins de la terre sauvage de cette baie sous un ciel parfait. Le soleil rend les paysages éclatants qui habituellement sont recouverts d’un chapeau de nuages ou de pluies abondantes. Par contre, les baleines ne seront cette fois pas au rendez-vous.

Céline

 

Retour au blog