X

Recherches fréquentes

Vietnam

Vivre sur les voies de chemin de fer

31 mai 2019

 Les trains roulent au milieu des habitations

La ville de Hanoï est surprenante, dans sa vie, dans son foisonnement, dans ses spécialités. Pourtant la rue du train reste inattendue. Elle est devenue un des emblèmes de la capitale. C’est ici que Huang Nam et les grands-parents de Mélodie vivent, dans une des rues les plus dangereuses au monde. Chaque jour, le train circule à environ 50 centimètres de la porte d’entrée. La voie de chemin de fer passe au milieu des habitations, ces petites maisons sur deux étages, accolés les unes aux autres. Il n’y a alors que la place pour le convoi, en tout 4 à 5 mètres de large.

Huang Nam habite à 50cm des voies de chemin de fer

Pour les habitants, c’est surtout une vie rythmée par les trains. La vie s’efface de la voie à chaque passage et reprend aussitôt. Ils y font à manger, égorgent les poulets, installent de petites terrasses, mangent ou boivent leur thé. Huang Nam et Mélodie profitent aussi de jouer parfois au ballon, parfois aux cartes. Les jeunes participent au Da Cau, le célèbre jeu vietnamien. C’est un volant monté sur un ressort, avec lequel ils se font des passes avec le pied.

Mélodie et sa soeur jouent sur les voies

Pendant, la nuit, le train fait vibrer le sol et les maisons, et les enfants s’endorment bercés par ces vibrations.

Xavier

 

Retour au blog