Au milieu des prés fleuris | Coopération
X

Recherches fréquentes

Yukon Canada, juin 2020

Au milieu des prés fleuris

28 août 2020

Xavier contemple le paysage face aux montagnes et aux neiges éternelles, juin. 2020

Nous traversons les bois sur un sentier en terre. Le chemin est boueux et révèle une forte odeur boisée et d’humus. Après 5 km, nous rejoignons un terrain anciennement cultivé. Il est maintenant en jachère et de nombreuses fleurs s’y épanouissent. C’est un réel plaisir pour les yeux, transformant les verts des forêts boréales et le blanc de la neige en des couleurs lumineuses. Les odeurs aussi sont transformées par leur présence rayonnante.

Là, dans ce lieu isolé, nous décidons de planter la tente. Finella, une amie, nous a prévenus. 3 grizzlys, une maman et deux petits de 1 an déjà gros, s’y baladant souvent. Nous devons ainsi être vigilants. Pourtant le spectacle est envoûtant. Face à nous s’élève toute la chaîne des montagnes de Kluane sur près de 180 degrés. C’est impressionnant. Malgré la pluie du matin et la quantité de moustiques, nous sommes ébahis. Heureusement, le vent commence à souffler et limite la présence des êtres assoiffés de sang.

Nous jouons, dansons et apprenons ensemble. Juin 2020

Fibie et Nayla partent en exploration. Ce qu’elles aiment les moments au bord de la tente pour s’amuser avec tout ce qu’elles découvrent! Durant ces longs mois d’hiver, Fibie a oublié la présence des insectes, et par moment en a peur. Elle qui les a observés et a joués avec dans tant de pays, nous réalisons à quel point notre hiver a été long. Maintenant, le soleil ne se couche qu’à 23h30 et il n’y a plus qu’une légère pénombre. Les soirées sont donc interminables. Les filles en profitent au maximum dans une effervescence et une frénésie sans fin. Il devient difficile de trouver le calme sous la tente. De ce petit lieu confiné, dans leur maison de toujours, elles s’excitent encore davantage.

Séance yoga avec les filles. Juin 2020

Le lendemain matin, nous nous réveillons avec un soleil radieux, débordant d’énergie. Nous profitons alors de faire du yoga avec les filles et un peu de danse improvisée. Pourtant, nous sentons que le soleil et la luminosité ont été présents toute la nuit alimentant tout notre corps et notre système. Et quelque part, nous avons déjà un trop plein de soleil. La nuit est reposante. Mais cette énergie permet aussi d’équilibrer l’hiver que nous venons de passer, il fait renaître toutes sortes de projets, il nous fait réellement envie de reprendre la route.

Céline

 

Retour au blog