X

Recherches fréquentes

Canada

Banff et Lake Louise

24 avril 2020

Xavier répare la roue libre de son vélo avec les outils à disposition

– Cette fois, je ne sais pas si nous pourrons poursuivre, s’exclame Xavier. Les roulements de la roue libre sont cassés.

Durant quelques heures, Xavier essaie de réparer son vélo. Par moment, furieux, parfois dépités. La tâche est ardue. Le poids sur nos vélos est tel que cette fois les roulements ont lâché. Finalement, il doit utiliser une lourde pierre et une bûche pour pouvoir démonter la roue libre sans les outils nécessaires. C’est une réussite, demain nous pourrons poursuivre sur la Promenade des Glaciers.

 Céline face aux splendides panoramas des Rocheuses

Le paysage s’ouvre sur les somptueuses montagnes et faces aux rocheuses, pourtant les sommets jouent à cache-cache avec les nuages et la pluie nous mouille chaque jour. Par moment, un rayon de soleil illumine le décor, une falaise, une rivière ou un lac turquoise, mais souvent ce sont les tons gris qui composent le paysage. Obligés de camper dans les campings du parc national, nous sommes déçus de nous retrouver chaque soir dans le même paysage, celui qui a composé les derniers mois. Nous sommes en plein dans la forêt boréale et malgré les somptueux paysages qui nous entourent nous ne voyons rien. La frustration grandit.
Nous essayons de retarder au maximum notre arrivée à Banff pour profiter de quelques jours de beau, mais il fait de plus en plus mauvais. Nous n’aurons pas le droit à la magnifique journée que nous espérons. Seul un arc-en-ciel adoucira notre déception.

 Fibie bouquine dehors de la tente entre deux averses

À Banff, les températures chutent. Cette fois nous sommes proches du zéro degré. Les arbres portent d’ailleurs leurs parures d’automne. Le contraste des couleurs est fantastique. Nous longeons le chemin des fées et les bouleaux jaunes dorés sont enflammés. La vue s’ouvre alors sur la vallée qui porte cette luminosité d’automne. Celle-ci rend les couleurs intenses, le paysage est splendide. Les flancs escarpés du mont Rundle dominent la rivière Bow qui méandre en contrebas. Nous longeons cette vallée jusqu’à Lake Louise. Et une fois encore, la pluie nous accueille. Nous sommes poussés à avancer et rejoindre Canmore.

Céline

Nayla sort de la tente sous les couleurs d'un arc-en-ciel

 

Retour au blog