X

Recherches fréquentes

Yukon Canada, avril 2020

Deux heures de jour supplémentaires en 2 semaines

06 juillet 2020

Fibie et Nayla profitent des températures
plus clémentes pour faire un tour à vélo - Avril 2020

Les nuits longues interminables ont composé notre univers depuis des mois. Lorsque nous commençons à sentir le poids de la noirceur, lorsque lentement notre corps commence à avoir besoin de lumière, tout s’accélère. Nous gagnons chaque semaine une heure de jour supplémentaire. C’est extraordinaire et cela va tellement vite que nous avons l’impression que ce n’est pas possible. Tout notre corps semble être bousculé par un changement si rapide. D’ailleurs le temps lui non plus ne suit pas. Alors qu’il fait jour jusqu’à 21 heures, les températures au petit matin sont toujours de -20°C. Et la neige recouvre complètement le sol. Pourtant cette dernière semaine, tout se modifie aussi. Finalement après tant de mois dans des températures négatives, nous nous délectons de température qui monte au-dessus du zéro degré. Nous sommes alors surpris de voir la rapidité de la fonte de la neige, qui laisse alors apparaître par endroit le bleu ciel des glaciers suspendus. Les lacs aussi commencent à dégeler. Ceux qui à certains endroits avaient une épaisseur de plus d’un mètre de glace sont déjà dégagés vers les berges. Évidemment Nayla, Fibie et leurs amies Sylvia et Rose profitent de jouer dans l’eau du lac. À 10°C, elles pataugent dans la boue et l’eau glaciale, alors que le lac gelé et les sommets enneigés se déploient en arrière-fond.

Fibie face aux montagnes du parc Kluane - Mai 2020

Nous profitons alors des températures plus clémentes pour faire du camping d’hiver et montons la tente face aux paysages extraordinaires de cette terre du Grand Nord. Quelques aurores boréales ont encore illuminé le ciel par leur magie.

Les filles jouent ensemble dans l’eau glacée - Avril 2020

Nayla vient de recevoir son nouveau vélo, celui qui normalement devrait l’emmener à traverser le Canada d’ouest en est. Elle est ravie! Nayla et Fibie profitent alors de faire du vélo. Elles partent explorer les petits chemins face aux hauts sommets des montagnes de Kluane. Leur rire et excitation résonnent dans le puissant silence! C’est le moment idéal pour profiter de toutes les activités, juste avant l’arrivée des ours et des moustiques!

Céline

Avec les jours qui se rallongent nous partons camper - Mai 2020

Retour au blog