En route pour le Québec | Coopération
X

Recherches fréquentes

Ontario, Septembre 2020

En route pour le Québec

16 décembre 2020

Nayla teste la solidité du porte-vélo. Septembre 2020.

Winnipeg devait être la destination finale de notre parcours au Canada. Du moins, c’était ce que nous nous étions imaginé. Une fois encore, le vent nous montre un autre chemin. Comme un mantra régulier, plusieurs personnes nous incitent à rester au Canada. Cette fois, c’est Rick, un ami de Calgary qui nous propose de sauter dans son minibus pour rejoindre le Québec. Nous avons 48 heures pour prendre notre décision.

Nous sommes trop tard dans la saison pour pouvoir imaginer traverser les 2’000km de l’Ontario à vélo avec les filles, mais surtout cette voie nous a été fortement déconseillée. Au Nord des lac Supérieur de l’Ontario, il n’y a plus qu’une route, la Transcanadienne durant des centaines de kilomètres. Elle est sinueuse, étroite, sans bas-côté et empruntée par les gros semi-remorques qui traversent le Canada à vive allure.

L’idée d’aller explorer le Québec durant l’automne nous attire. Cette région est reconnue pour les splendides couleurs qui parent les forêts durant cette période. Nous saisissons alors l’opportunité qui se présente à nous. C’est décidé, nous partons pour le Québec.

Le lendemain, Rick et son fils Markus de 17 ans passent nous prendre pour traverser en trois jours l’Ontario. Ils doivent rejoindre Sampson, le grand frère de Markus, qui vient de commencer ses études universitaires à Montréal. Les deux frères, accompagnés d’un ami, viennent de traverser à vélo le Canada d’Ouest à l’Est. Ils étaient en avance de quelques semaines et avec leur rythme de croisière de 100 à 150km par jour, se sont retrouvés loin devant nous. Nous sommes ravis de rencontrer ses jeunes adultes portés par l’élan de vie, des projets plein la tête, une motivation sans faille et ouverts au monde.

Le voyage à vélo fait partie de la vie de Rick et de sa famille. Ils ont fait plusieurs grands voyages en famille à vélo. Rick a aussi créé l’association Two Wheel View qui organise des voyages à vélo pour les jeunes. « Nous croyons que les vélos peuvent changer les vies. » Voilà le slogan de l’association. Il travaille alors sur les dynamiques de groupe et sur l’éducation expérientielle. Il poursuit dans ce même élan avec sa compagnie Onavelo pour accompagner des groupes adultes dans de nombreux pays à travers le monde.

Soirée au bord de la tente après une longue journée dans une voiture. Septembre 2020

Nous nous retrouvons ainsi sur nos diverses expériences à travers le monde à vélo et en famille, sur l’éducation de nos enfants par l’apprentissage libre et expérientiel. Camper avec eux se révèlent être ainsi un vrai plaisir, deux manières de faire bien huilées qui se retrouvent au bord du campement et d’un feu! Les rires résonnent au loin.

Céline

Retour au blog