X

Recherches fréquentes

Alaska

Le changement climatique, si visible au Nord

03 mars 2020

Vue sur le centre de Juneau depuis le Mt Robert

La marée vient de se retirer, Fibie et Nayla cherchent des étoiles de mer. Elles remplissent un petit seau d’eau puis découvrent une à une des astéries aux couleurs lumineuses. Puis nous montons à bord d’un kayak pour explorer la baie. L’eau a une visibilité incroyable à plus de 20 mètres. Nous naviguons sur cette eau bleue limpide à l’affût d’un saumon, d’une loutre, ou d’un aigle. À notre retour, nous plongeons tous dans l’eau. Incroyable, l’océan n’a jamais été si chaud! Nous n’avons même pas besoin de combinaison. En fait, cela fait 10 jours de suite qu’il fait grand beau, et c’est du jamais vu ici à Juneau. Exceptionnel et à la fois dramatique, même l’air est troublé par les feux qui sévissent dans le territoire. Depuis le mont Robert, là en dessus de la limite de la forêt, le gigantesque panorama se déploie, mais les chaînes montagneuses à n’en plus finir sont voilées par cette légère fumée.

 Nayla et Céline explorent la baie en kayak

Cette eau qui chauffe est un réel problème, cette année les pêcheurs attendent encore les saumons. Les professionnels devraient recevoir l’autorisation du département de la pêche et de la chasse, d’ici peu. Pourtant la quantité de poisson suffisante n’a pas encore réussi à remonter les affluents. Kevin nous explique aussi qu’il existe un équilibre délicat: «cette année, il semblerait que les saumons nagent beaucoup plus en profondeur et certains meurent même de choc thermique.» En Alaska, beaucoup sont inquiets de ce changement climatique si visible ici dans le nord et de ce profond sentiment d’impuissance. L’Alaska a un réchauffement deux fois plus rapide que la moyenne. Le permafrost fond, les glaciers se retirent, le changement se voit à l’œil nu d’une année à l’autre.

Comment protéger la terre? Quelle sera notre limite en tant qu’humanité à notre insatiable besoin de contrôler et de consommer? Quelle est la voie de l’harmonie entre les espèces pour pouvoir retrouver cet équilibre?

Céline

 

Retour au blog