Le sortilège du Yukon | Coopération
X

Recherches fréquentes

Yukon Canada, Juin 2020

Le sortilège du Yukon

14 août 2020

Notre tente à côté de la tiny house de Fin. Juin 2020

Terre des extrêmes, terre sauvage. Par moment, les vastes espaces ne semblent habités que par le souffle du vent. L’hostilité de l’environnement ne saura jamais se faire oublier. Cette terre semble jeter des sorts. Les chercheurs d’or s’y sont confrontés, comme des esprits avides à la seule recherche de la richesse. Souvent, ils s’y sont perdus... sur cette terre trop dure... avant ou après la richesse. À certains, le Yukon ne montre que son austérité. L’hiver se pare de blanc, mais son mystère se vit dans la noirceur. Un retour à soi s’impose avec tant de force que le silence peut devenir pesant, soulevant les ombres intérieures dans un face à face sans échappatoire.

Fin expérimente la culture au Yukon. Juin 2020

Pourtant, le sortilège du Yukon c’est aussi cette puissante attraction qui naît de l’intensité de son monde. L’appel du Grand Nord, sur les terres de migrations des caribous. Ici, les montagnes n’ont pas de nom et les rivières s’engouffrent dans des vallées mystérieuses.

Nayla repart sur son vélo en direction des montagnes. Juin 2020

Finella fait partie de ces personnages qui habitent le Yukon. Elle dégage une sérénité qui semble naître de la grandeur de ce monde. La délicatesse de ses traits et la grâce de ses gestes diffusent une douce féminité. Pourtant, derrière la douceur de son ton, son esprit libre et sa subtile intelligence s’imposent. A n’en pas douter, c’est ce qui la guide. En pleine possession de ses pouvoirs, elles repoussent les limites de son monde pour vivre ses convictions avec cohérence. Australienne, elle avait déjà vécu dans la solitude de l’Outback, au cœur du désert rouge. Aujourd’hui, elle s’est installée sur les terres reculées du Yukon. Vivant en pleine autonomie dans une mini-maison, elle se lève chaque matin face à un panorama exceptionnel sur les hautes montagnes enneigées. Elle fait des recherches sur les possibilités de faire pousser divers arbres fruitiers et plantes. Elle parcourt la forêt et les prés pour récolter les fleurs et champignons comestibles. Elle travaille comme consultante à distance sur des projets d’énergie renouvelable. Elle va chercher son eau n’ayant pas accès à l’eau courante. Elle fend son bois pour l’hiver. Elle doit déneiger son chemin d’accès sur plusieurs kilomètres, ce chemin reste impraticable durant plusieurs semaines par année. Elle est alors coupée du monde, parfois dans un univers blanc où le thermomètre indique les -40 °C. Elle vit aux côtés des ours et a un profond respect pour eux. Seule, elle fait chacun de ses gestes avec une force mentale extraordinaire. Elle inspire un profond respect par la vitalité qui l’anime et par son incroyable indépendance. Personnage remarquable, sa solitude et par moment l’austérité de sa vie ne la rendent pas dur. Au contraire, elle est lumineuse et sociale, bouillonnante d’une vie qu’elle a choisi de créer.

Céline

 

Retour au blog