X

Recherches fréquentes

Alaska

Les gigantesques bois des orignaux

26 janvier 2020

Nous croisons un orignal mâle le long du chemin

Nous roulons perdus dans nos pensées alors que la forêt boréale nous encercle. Soudain, Xavier plante sur les freins. À une cinquantaine de mètres, un magnifique orignal mâle nous observe. Ses bois sont impressionnants. Pourtant chaque année, ils les perdent durant l’hiver. Il est gigantesque. Avec son panache qui atteint généralement 140 cm, il est l’animal le plus imposant et le plus grand des cervidés. Nous sommes réellement impressionnés. Hier déjà nous avons pu voir une femelle et son petit traverser la route. Nayla et Fibie les regardaient ébahies.

L’orignal se nourrit de branches, de lichen, d’aiguilles de conifère, de feuillage et d’écorce. Il passe beaucoup de temps dans les marais et mange les plantes aquatiques, parfois la tête complètement immergée. Ils sont aussi d’excellents nageurs et peuvent même traverser des bras de mer. Un adulte sain est si puissant qu’il peut facilement écarter un loup ou un ours. En Alaska, les orignaux représentent une source importante de subsistance pour la population. Nous avons d’ailleurs eu l’occasion d’en manger à plusieurs reprises. C’est une viande maigre et goûteuse.

 Nous campons sur la berge d'une rivière, avec la vue sur les montagnes

Nous traversons un pont sur une large rivière. Elle crée une ouverture dans la forêt, et là les hautes montagnes de l’Alaska Range apparaissent. Nous ne pouvons pas poursuivre, nous faisons demi-tour et plantons la tente à côté de la berge. Cette fin d’après-midi, nous jouons dans l’eau glaciale et les limons face aux somptueuses montagnes. Nous nous sentons vibrer dans ce paysage spectaculaire.

Céline

 

Retour au blog