Les prairies et gigantesques troupeaux de bovins | Coopération
X

Recherches fréquentes

Alberta - Canada, Juillet 2020

Les prairies et gigantesques troupeaux de bovins

30 septembre 2020

Nous longeons le canyon de la rivière red deer, et passons à côté de quelques petits villages fantômes. Il ne reste que quelques habitations, là où auparavant des mines de cuivre étaient la principale activité. Passant par les petites routes de la province d’Alberta, nous nous retrouvons par moment sur des routes en gravier. Avec nos chargements et Nayla qui roulent sur son propre vélo, c’est vraiment difficile pour nous d’utiliser ces chemins. L’énergie dépensée ainsi que le temps nécessaire nous invitent à choisir d’autres options. En sortant du canyon, nous entrons au cœur des grandes prairies où pâturent de gigantesques troupeaux de bovins. Les taureaux sont énormes, alors que les vaches sont allaitantes et se promènent avec leurs veaux. Nous rencontrons Ryan qui possède une large ferme, 2’000 hectares de culture, 300 têtes et 3’000 hectares de prairies. Il nous explique que ces dernières années ont été très difficiles avec la sécheresse et des précipitations aussi faibles que 10 cm de pluie par année. Cette année est exceptionnelle pour les cultures et cela lui permet de garder son optimisme pour le futur.

Pollockville et son arène pour le rodéo. Juillet 2020

Le prochain petit village de Pollockville nous emmène au cœur des cowboys et du rodéo des prairies. L’arène est vide. Cette année, il n’y aura pas de rodéo dans le village avec les nouvelles mesures de précautions, dues au Covid. Pourtant, c’est dans ces petits villages que naissent les champions du Stampede de Calgary, l’ultime consécration. Le rodéo se pratique sur des taureaux ainsi que des chevaux. Un des événements majeurs est aussi le « Steer Wrestling ». Un cavalier chasse un taureau, lui saute dessus puis essaye de le mettre au sol en s’accrochant aux cornes et en le déstabilisant pour qu’il perde l’équilibre. Ces activités proviennent des gigantesques ranchs qui ont été formés dans les années 1880, où les cowboys travaillaient principalement à dos de chevaux pour garder de gigantesques troupeaux. C’est un peu l’histoire de John Ware un cowboy qui a marqué toute la province d’Alberta et qui reste pour beaucoup un héros populaire. Ils faisaient partie des premiers éleveurs de bétails et étaient connus pour l’excellence de son habileté à être cavalier. Africain Américain, il était né esclave dans la Caroline du Sud. Après la Guerre civile des États-Unis, il a conduit des troupeaux de bovins du Texas au Canada. John Ware était bien plus qu’un simple cowboy, de nombreuses histoires et légendes entourent son personnage, mais surtout cet un homme a défié tous les préjugés. Né esclave, il est devenu une des figures importantes de l’Alberta.

Statue en homage aux cowboys et large ranch. Juillet 2020

Dans ses gigantesques prairies, nous découvrons aussi les forages pour le pétrole et le gaz. De larges réserves se trouvent dans le sol de cette région et dans la province. Certains propriétaires sont devenus riches du jour au lendemain suite à la découverte d’une ou l’autre de ses ressources dans leurs champs. D’ailleurs la TransCanada pipeline, complétée en 1958 transporte une partie du gaz vers le Québec et l’Ontario. La province d’Alberta produit 81% du gaz naturel du Canada.

Nayla sur les routes des Prairies. Juillet 2020

Céline

 

Le paysage est parsemé de forage dans ces régions. Juillet 2020