Nayla, 7 ans sur la route | Coopération
X

Recherches fréquentes

Yukon Canada, juin 2020

Nayla, 7 ans sur la route

17 août 2020

Ambiance joviale au bord du lac pour l’anniversaire de Nayla. Juin 2020

Comment aurions-nous pu imaginer cela? Lorsqu’au Népal j’avais reçu l’intuition de sa présence, je dormais sur le banc d’une petite guesthouse à 4 700 m d’altitude. Il n’y avait plus un seul lit disponible, je m’étais donc contentée de cette fine planche en bois. Pourtant ma nuit avait été une des plus délicieuses. Nayla m’était apparue comme une vérité éclatante. Il n’y avait pas l’ombre d’un doute en moi, j’étais enceinte. À peine 10 jours, cela me donnait une joie indescriptible qui faisait bouillonner tout mon être. Après m’être reliée à la puissance de son âme, je n’avais pas trouvé le sommeil. Elle était là et je devenais maman.

Nayla s’adapte à chaque situation. Juin 2020

Depuis, elle a traversé pas moins de 21 pays et parcouru le monde sur presque 40 000 km, bientôt la distance de la circonférence de la terre. Elle m’impressionne par sa puissante vitalité qui, je le sens, prend naissance dans les hautes montagnes de l’Himalaya. Elle a traversé tant de paysages différents, s’est explosé à tous les éléments, a vécu des tremblements de terre et des typhons. Elle a rencontré tant de visages liés à toutes les cultures que nous avons rencontrées, entendu tant d’intonations des langues que nous avons essayé de parlées. Elle s’adapte à chaque passage et explore toujours dans une joie sans fin. Elle a cette facilité à entrer en contact avec les gens de tout âge. Bien sûr, la séparation des départs l’attriste parfois. Mais depuis son enfance, elle a pris l’habitude de dire au revoir. Lentement, le départ du Yukon approche lui aussi. Avec toutes les relations qu’elle a nouées, avec les équipes sportives dont elle faisait partie, cet au revoir ne va certes pas être facile. Pourtant, ses meilleures amies d’Haines Junction, elles aussi vont déménager à Whitehorse. Nayla se rend ainsi compte que même en restant, les choses ne seraient pas figées, mais toujours en mouvement. Elle le comprend bien. Elle se réjouit aussi de partir à nouveau à l’exploration et de dormir chaque soir sous tente, finalement d’être à nouveau nomade. Les émotions se mélangent et c’est évident qu’il y aura une transition.

Nayla roule devant une ancienne cabane de la ruée vers l’or. Juin. 2020

Pour le moment, elle vit le Yukon et sa fête correspondait à sa vibrante énergie. Là, face au lac Deszdeash elle a accueilli quelques amies pour jouer dans le sable, au ballon, à griller les saucisses de bison sur le feu et à explorer les alentours. L’amitié et le jeu étaient le centre de ce moment de partage en plein air. Ses cadeaux, ce fut simplement cette amitié et les rires qui ont accompagné la journée.

Céline

 

 

 

Retour au blog