X

Recherches fréquentes

Canada

Ron et les Totems

24 mars 2020

A Gitanyow, nous sommes face aux plus anciens totems

Cette fois, nous plongeons dans la culture des peuples indigènes de la Côte Nord Ouest. À Kitwanga et Gitanyow, nous sommes face au plus ancien totem érigé au Canada. Sculptés dans des grands cèdres rouge, ils sont peints avec des couleurs vives naturelles et les motifs traditionnels. Les totems sont des structures qui illustrent l’histoire d’une nation ou d’un clan. Ils permettent aussi de présenter les danses, légendes et chants ainsi que de marquer certains droits sur le territoire. En général, il raconte toute une histoire.

 Façade d'une maison dans le village historique de K'san

Nayla et Fibie ont d’ailleurs reçu un livre à propos d’un totem dont les animaux reprennent vie durant une nuit, grâce à la lueur de la lune. Par contre, au moment de redevenir totem, ils ne se souviennent plus de leur place. Ainsi le Corbeau leur rappelle qu’ils racontent une histoire, comment la grenouille a rendu l’eau boueuse pour que le castor puisse être protégé, comment le castor a créé un petit lac pour que l’aigle puisse y pêcher, comment l’aigle a conduit l’ours vers de nombreuses baies mûres, comment l’ours a accueilli le loup dans sa tanière lors d’une nuit froide, et comment le loup nourrit le corbeau alors que celui-ci lui indique les animaux malades.

Ron, Ancien, chef de village et sculpteur

Souvent les animaux représentent les emblèmes des clans et reflètent les lignées. Certains mâts ont aussi des animaux légendaires comme l’oiseau éclair. Chaque totem est ainsi unique et symbolique. Il n’est pas un simple objet d’art, mais une fonction importante pour le clan et la nation. Il se doit aussi de respecter les règles complexes qui créent les sociétés. Nous sommes ébahis face à ces totems qui représentent tellement pour les peuples indigènes. Ils portent en eux l’esprit des peuples de la côte du Nord Ouest et illustrent la diversité culturelle.
Nous avons l’honneur de rencontrer Ron. Ancien et chef de village, il est un sculpteur de totem. Avec lui, nous entrons encore plus profondément dans les légendes, mais aussi dans l’histoire de son peuple et de son chemin de vie. C’est une rencontre empreinte de respect et de douceur. Nous lui sommes reconnaissants d’avoir accepté de nous expliquer, de nous montrer et de nous conter, ses sculptures, son peuple, sa vie.

Nouveau totem en construction

À Hazelton, nous entrons aussi dans le village historique de K'san, un centre culturel dédié au patrimoine Gitxsan. Il reproduit un village originel, les différentes structures en bois et leurs fonctions, les totems, les légendes et les traditions orales des Gixtsan. Nous plongeons dans un autre monde.

Céline

 

Retour au blog