Je veux jouer dans la nature! | Coopération
X

Recherches fréquentes

Québec, avril 2021

Je veux jouer dans la nature!

19 juin 2021

Toutes ces nuits passées sous tente ont été tant d’initiations pour apprendre à faire Confiance en la Vie. La nature, la connexion à la terre est ce qui nous a portés dans chacun de nos plus grands défis. Parfois, la terre s’est transformée en un univers hostile, souvent elle était un appel, un ressourcement, un émerveillement. Elle est toujours celle qui nous ramène à l’équilibre, celle qui nous montre la partie la plus lumineuse de nous-mêmes. Elle est intransigeante et pourtant elle nous berce dans ses bras comme une mère, nous relie à notre étincelle de Vie. Ici au Québec, une préoccupation importante pour les enfants est le déficit en nature.

Confection de bricolages pour les oiseaux

Je ne savais même pas qu’il existait un nom et encore moins que c’était une réalité. Cette incompréhension devient rapidement une évidence, lorsqu’on prend conscience que les enfants n’ont plus de place pour le jeu libre, encore moins à l’extérieur. Maurice Béjart avait dit : « L’homme moderne n’a presque plus de contact actif avec les éléments, la matière, ni même avec la gravité. » Nomades dormant sous tente depuis 10 ans, nous ne pouvons plus y échapper, chaque cellule de notre corps appelle le contact à la terre. Nayla et Fibie font même l’école en plein air ou peignent dans la nature. Fibie a écrit « respecter la nature » avec un bâton brûlé sur une écorce de bouleau. Nayla lisait dans son sac de couchage sous tente lors de son expédition hivernale par -20°C. Il n’y a pas de limites à ce que nous pouvons imaginer faire à l’extérieur. Seules nos limites intérieures nous empêchent de vivre cette connexion à la nature, cette connexion à la Vie. En coupant nos enfants de la nature, nous renions la Vie qui vibre en eux.

Les enfants commencent l’activité Au Grand Air en écoutant un conte.

Gabrielle est enseignante et a décidé de créer l’association « Au Grand Air » qui offre aux enfants « une éducation différente, une relation harmonieuse avec la nature et un temps pour jouer et s’émerveiller devant les beautés de la forêt ». Elle propose aux enfants un temps d’exploration et de découverte, surtout des jeux libres en pleine nature. Cette initiative permet d’apporter tant de joie aux enfants, en stimulant simultanément leur développement ainsi que de nombreuses compétences. L’éducation ne peut avoir de sens que si elle est connectée à la nature. L’enfant en a besoin pour s’épanouir et pour développer son équilibre physique, psychique, émotionnel, relationnel, mental et spirituel. « Les enfants devraient vivre au grand air, face à face avec la nature qui fortifie le corps, qui poétise l’âme et éveille en elle une curiosité plus précieuse pour l'éducation que toutes les grammaires du monde. » Alexandre Dumas.

Au Grand Air offre aux enfants une éducation différente.

Pour Nayla et Fibie, être en pleine nature c'est leur vie. Pourtant, passer du temps « Au Grand Air » leur permet de rencontrer d’autres enfants. Après notre retraite hivernale, cela leur apporte la joie du contact. Elles ont du plaisir à être dans un groupe et à vivre ces activités. Gabrielle communique avec les enfants avec beaucoup de douceur et surtout les considère comme son égal.

Céline

Ce blog se termine au 30 juin 2021, il ne sera plus accessible. Si vous désirez continuer à nous lire sur une autre plateforme, envoyez nous un message sur nalo@ylia.ch. Nous vous informerons où et comment nous retrouver.