Le Musée de la Glace | Coopération
X

Recherches fréquentes

Québec, Hiver 2021

Le Musée de la Glace

17 avril 2021

Le musée de la Glace

À St-Gédéon, un musée de la Glace en plein air a été créé de façon éphémère sur le lac gelé de St- Jean. Il a été bâti sur un nouveau concept, tout d’abord dû aux restrictions de la pandémie et surtout comme une nouvelle manière d’aller à la découverte de la région. L’exposition « Sous Zéro » permet de découvrir le désert de glace, qu’est le lac St-Jean durant l’hiver. Même si pour nous c’est notre terrain de jeux, certains Canadiens ne connaissent pas cette expérience, et c’est une véritable aventure et une expérience sensorielle surtout que dans cette région, les températures peuvent être polaires comme ils l’expliquent à l’entrée. C’est donc expérimenter la réalité d’un lac gelé, ces vastes espaces et la puissance de la nature. Ce musée est aussi une manière d’explorer la glace de manière intellectuelle avec des panneaux explicatifs qui apportent des informations sur la région, en glaciologie, sur la formation des flocons, sur l’histoire, mais aussi sur le lien entre l’humain et la glace.

Mur de glace de l’exposition « Sous Zéro »

Une marche de 2 kilomètres en ski de fond ou en raquette permet de rejoindre les différents panneaux disséminés autour de quelques îles. Celles-ci sont recouvertes d’arbres ce qui permet une protection en cas de mauvais temps, ou pour s’abriter du vent glacial.

Nous partons explorer ce musée de la glace. Les filles sont enchantées, les panneaux leur donnent des points visuels pour avancer dans ce grand désert blanc avec leurs skis, et surtout l’excitation de découvrir les prochaines images ou explications. Fibie a été fascinée d’apprendre que les premiers patins avaient une lame faite à partir d’un os. Nayla, elle était intéressée par les marchands de glace. Surtout, nous apprenons que le lac est aussi un réservoir hydro-électrique. Lorsque le lac gèle en décembre il est souvent à son niveau le plus haut et afin de pouvoir recevoir l’eau de la fonte des neiges au printemps, beaucoup d’eaux sont libérées durant l’hiver. Ainsi au printemps, le niveau du lac est à son plus bas. Les glaces vont ainsi descendre de 3,7 mètres en 4 mois, ce qui amplifie encore les craquements de la glace. Maintenant avec la neige, cette gigantesque étendue n’est plus entièrement plate, des monticules et des trous se forment, un peu comme si le lac ondulait par des vagues de glaces.

Un loft flottant au milieu du lac

À côté du musée, un Igloft a été construit. C’est une petite cabine flottante, avec des baies vitrées permettant de passer une nuit dans un petit cocon de douceur au coeur de la banquise, un nom utilisé dans la région pour parler du lac gelé. Nayla nous souffle : « moi, je préférais dormir dans ma tente ».

Céline

Retour au blog