Les skidoos | Coopération
X

Recherches fréquentes

Québec, Hiver 2021

Les skidoos

13 avril 2021

Les enfants québécois commencent à conduire les motoneiges très jeunes.

Le Québec possède plus de kilomètres de sentier de motoneige que l’ensemble du système routier. C’est simplement gigantesque et surtout dans la région du lac St-Jean. Déjà, son étendue glacée est une place de jeux infinie, mais en plus de nombreux pistes permettent de faire le tour du lac, de rejoindre les forêts sauvages du nord, ou des traverser les montagnes et le fjords Saguenay jusqu’au fleuve Saint-Laurent à près de 200km. C’est l’activité la plus populaire en hiver pour les Québécois. Ici, quelques groupes en motoneige s’amusent sur le lac, parfois ils vont rejoindre leur cabane de pêche, mais le plus souvent ils font de longues distances et roulent sur le sentier se trouvant sur le marais à l’est du lac. Nous étions aussi surpris de voir des enfants sur un bob trié par des motoneiges sur le lac.

Alors que nous roulions dans la province cet automne, nous avons pu observer une des premières versions de motoneige, une sorte de petit tracteur sur chenille. Il nous avait fascinés et cependant nous nous étions même pas rendu compte que c’était l’ancêtre du skidoo. Ces engins ont réellement transformé les déplacements dans une grande partie du Canada tout comme dans les régions arctiques. Dans le Grand Nord, tous les déplacements se faisaient en chiens de traîneaux.

Les enfants aiment être tirés derrière les motoneiges.

À cause de l’austérité des hivers québécois, un père perd son fils en 1934 parce qu’il est impossible pour lui de l’emmener aux urgences, toutes les routes étant bloquées par la neige. C’est suite à cette tragédie que cet homme, Joseph Armand, décide de concevoir un moyen de transport robuste qui permettrait de remplacer l’automobile en hiver.

Retour d’un pécheur sur le lac gelé

Les premières versions sont de larges motoneiges qui ressemblent à des voitures et qui peuvent accueillir jusqu’à sept passagers. Elles deviendront des sortes d’ambulances, dans les régions les plus reculées. Ce n’est qu’en 1958 que le premier véhicule récréatif est conçu. Ses Ski-Doo possèdent un petit moteur léger qui permet à chacun de pouvoir l’utiliser, au point qu’aujourd’hui plus de 600’000 motoneiges sont immatriculées au Canada. Pour certains, c’est une nécessité surtout dans certaines régions isolées, pour d’autres c’est un sport récréatif dans les vastes territoires ou montagnes. Les skidoos sont ainsi adoptés dans tout le Canada, pourtant, certains s’inquiètent de l’impact sur l’environnement que ce soit par la pollution créée par les émissions de gaz ainsi que la pollution sonore. Ce qui est certain, c’est que les motoneiges sont une réelle transformation de l’accessibilité à certains endroits durant l’hiver Canadien, métamorphosant en ce sens la relation à la nature.

Céline

 

Retour au blog