Saint Donat | Coopération
X

Recherches fréquentes

Québec, Octobre 2020

Saint Donat

01 janvier 2021

Couleurs d’automne au sommet des montagnes Octobre 2020


Nous plongeons dans notre dernière descente du Nordet. Fatigués, mais profondément vivants des somptueux paysages que nous avons traversés. Habités par cette profonde sérénité, nous rejoignons une route secondaire. Le trafic nous sort instantanément de cette paix intérieure. La route est sinueuse et les gens roulent vite, avec une conduite agressive. Il y a bien un accotement, mais les voitures nous frôlent. Ils ne se rendent pas compte que nous sommes en équilibre sur nos vélos. Et que les deux secondes que nous leur ferons perdre sur leur trajet sont bien dérisoire par rapport aux conséquences d’un accident, qui pourrait s’avérer grave, vu la vitesse à laquelle ils nous dépassent. Nous avons la sensation que les limitations sont juste des recommandations, sans parler de la loi qui doit nous offrir un minimum d’un mètre et demi entre les véhicules et notre vélo. Mais surtout, je crois que nous sommes déçus. Dans une province où il y a de nombreux cyclistes, où les autorités développent des pistes cyclables, nous sommes surpris de la réaction des automobilistes qui s’accaparent les routes, même les plus petites. Finalement dans les prairies nous étions si différents, que notre différence attirait le regard. Nous étions salués, respectés et la majorité ralentissait à notre passage. Ici, malgré notre convoi inhabituel, nous sommes simplement ignorés. C’est un peu comme si nous étions invisibles. Cela nous désole parfois nous fait entrer dans de grandes colères. Aujourd’hui, c’est une intense frustration que nous ressentons.

Soirée chaleureuse autour du feu avec Anne- Marie et André. Octobre 2020


Nous arrivons à Saint Donat désenchantés. Heureusement, nous rencontrons Anne-Marie, André et leur fille Julianne. Ce sont des amis de Rick et ils seront nos personnes ressources durant notre traversée du Québec. Généreux, dynamiques, et enthousiastes, nous avons un réel plaisir à partager avec eux. Nous profitons pour aller faire un tour en pédalo jusqu’aux îles du lac Ouareau. L’eau bleu roi reflète les montagnes boisées aux couleurs lumineuses de l’automne. Les feuilles sont bientôt au paroxysme de leur teinte, donnant des nuances et contrastes de couleurs incroyables. Nous marchons aussi sur les collines avoisinantes. Fibie, malgré quelques plaintes, arrive au sommet des pistes de ski. Nous avons alors une vue plongeante sur les nombreux lacs, les montagnes et les forêts aux couleurs chatoyantes. C’est superbe. À perte de vue s’étendent à nouveau des paysages sauvages et boisés, peuplés entre autres par les ours noirs et les originaux. Nous profitons alors du soleil et de la douce chaleur qu’il procure a notre corps, désormais nous sommes aux portes de l’hiver.

Vue sur le lac Ouareau. Octobre 2020


Pour beaucoup, 2021 est synonyme d’espoir, d’une nouvelle année qui doit effacer les difficultés de 2020, d’un vaccin qui trouverait une solution extérieure à la peur intérieure qui nous habite. En nous, en Xavier et moi, il y a une confiance. Une confiance en la vie, celle que nous nourrissons chaque jour. Parce que pour nous, chaque jour est un commencement, chaque jour est un plongeon dans l’inconnu. Cette confiance nous la devons surtout à la terre. Prenez votre tente et allez dormir dehors en connexion à la terre, sans aucune autre distraction que ce que vous vivez à l’instant présent. Alors se dessine la joie, simplement celle d’être vivant aujourd’hui.

Nous vous souhaitons une merveilleuse année 2021, qu’elle rayonne par la sagesse du coeur et la paix intérieure.

Céline

 

Les filles se reposent sur le télé-siège. Octobre 2020

Retour au blog