Un sentier de glace | Coopération
X

Recherches fréquentes

Québec, Hiver 2021

Un sentier de glace

13 mars 2021

Un sentier de glace sur plus de 15 kimlomètres

Nous rejoignons le lac Kénogami sur lequel un gigantesque sentier de glace a été tracé. C’est l’initiative d’un homme Nicolas Côté. Suite aux faibles quantités de neige, il a décidé d’entretenir une patinoire gigantesque de trois mètres de large et de 15 kilomètres de long. Simplement à l’aide d’un véhicule tout-terrain muni d’une lame, il a poursuite le chemin pour finalement faire une boucle de 34 km de long. Il l’a entretenue à l’aide de bénévoles durant plusieurs semaines. Il a offert cette place de jeux à tous comme cadeau lumineux en temps de pandémie. Ce projet illustre aussi sa détermination et son esprit positif. Après un accident de travail qui l’a rendu paraplégique, il a commencé le hockey sur luge et maintenant le vélo couché qu’il souhaite pratiquer à un haut niveau compétition.

Vue sur le lac Kénogami et sa patinoire

Nous apprenons que les premiers patins ont été développés en Scandinavie pour permettre de se déplacer sur les rivières et les canaux. Les chaussures étaient fabriquées en peau et un os poli faisait office de lame. Peu stable, un bâton permettait d’avancer sur la glace. Apparemment, la plus ancienne paire de patins date 3’000 ans avec J.-C. Et fût découvert au fond d’un lac en Suisse.

Nayla remercie Rocky

Nous patinons alors sur ce chemin de glace qui traverse le lac. Fibie patine entre Xavier et moi, en s’aidant d’un bâton que nous tenons à l’horizontale. Cela nous permet de patiner rapidement et d’explorer les lieux. Nayla, elle, fait du patin avec Pingo. Ce husky possède un harnais et tire Nayla par une corde. Parfois, Nayla patine si vite qu’elle le rejoint. À tous les deux, ils s’amusent tant qu’ils avancent rapidement sur le lac. Nous poursuivons durant plus d’une heure sur cette glace lisse qui nous emmène dans des paysages incroyables. Patiner sur les lacs gelés nous donne cette impression de liberté, accentuée par le souffle du vent glacial. Le soleil illumine de mille éclats la neige immaculée. Nous savourons les joies de l’hiver québécois.

Céline

Retour au blog