En Chine, les internautes n'ont plus droit aux orgasmes auditifs | Coopération
X

Recherches fréquentes

En Chine, les internautes n'ont plus droit aux orgasmes auditifs

03 juillet 2018

Saviez-vous que l'on pouvait atteindre le nirvana juste en se faisant stimuler les tympans par des sons spécifiques? Le bureau chinois de lutte contre la pornographie, l'un des organes du pouvoir voué à la censure, ne s'en doutait pas une seconde. Du moins jusqu'au printemps: il vient de réagir en interdisant, le 8 juin dernier, tout contenu d'ASMR sur le web du pays.

Les ASMR? C'est cette technique pour faire grimper au rideau des personnes en leur faisant seulement écouter des types bien précis de bruits. Sur le Net, toute une catégorie de contenus s'y consacre, majoritairement des vidéos Youtube, au point d'avoir suscité toute une culture 2.0 à part entière. Les gourous de cette discipline, baptisés ASMRtistes, se filment souvent seuls et dans un calme absolu en train d'émettre un son à la fois doux, agréable et répétitif.

Partition hypnotique

Froissement de tissu, outil qui gratte un bout de papier, objet tapant mollement contre des ongles, mots chuchotés, dans tous les cas le principe est le même: provoquer une Autonomous Sensory Meridian Response, ou Réponse Automatique des Méridiens Sensoriels (ASMR), chez les internautes qui écoutent. La stimulation répétitive de l'ouïe peut ainsi finir par provoquer des frissons et des vagues de bien-être, un peu comme lorsque quelqu'un vous masse lentement le cuir chevelu avec l'extrémité des doigts.

Le phénomène est d'un point de vue scientifique encore difficile à expliquer, en partie parce que tous les individus ne réagissent pas de la même façon. Tout serait en fait une histoire d'hormones du bien-être et du plaisir sécrétées par l'écoute de ces performances insolites.

Extase cérébrale devant l'écran

Dans certains cas, les adeptes de cette relaxation particulièrement réceptifs expérimentent de véritables orgasmes, décrivant une onde puissante partant de leur crâne pour envahir tout le haut de leur corps. Certes, plusieurs de ces ASMRtistes aident un peu à gagner le 7e ciel en murmurant des phrases au contenu clairement érotique ou en faisant des sons plutôt évocateurs, tels des lèvres qui s'embrassent ou des peaux qui se caressent.

C'est probablement à cause de cette frange plus explicite que le gouvernement chinois a voulu intervenir. Mais en interdisant purement et simplement toute vidéo ou tout enregistrement d'ASMR, même soft, le parti prive les citoyens de l'Empire du Milieu d'un petit plaisir en ligne bien singulier. Sans avoir pris le temps pour comprendre que l'orgasme auditif n'est pas vraiment dans le même genre que ceux des véritables plateformes de X.

Et quelques liens

L'ASMR, cet étrange phénomène Youtube

VIDÉOS - L'ASMR, le phénomène YouTube qui vous "masse le cerveau", aide à vous endormir et provoque d'improbables sensations

Youtube - ASMR Whispered Tapping and Scratching

La Chine interdit l'ASMR, considéré comme "vulgaire et pornographique"



Article précédent Les mèmes et les GIFS seront-il bientôt interdits en Europe? Article suivant Twitter fait le ménage dans votre liste de followers