X

Recherches fréquentes

Blog | Profile ton réseau

L'empire Facebook paralysé pendant des heures

18 mars 2019


C’est l’une des pires pannes de son histoire. Facebook, ainsi que sa constellation d’applis parmi lesquelles Instagram, Messenger et WhatsApp, a subi un bug géant mercredi soir. Un blackout planétaire qui semble avoir débuté à 17h, comme le laissent penser les chiffres du site Down Detector, qui répertorie les signalements des internautes concernant les dysfonctionnements sur Internet. 

Dès le début de la soirée, des dizaines de milliers d’utilisateurs s’affolaient, constatant que leurs fils d’actualités Facebook et Instagram ne se rafraîchissaient pas. Un blocage qui s’accompagnait souvent d’une impossibilité de poster de nouvelles publications, de commenter ou de liker. Pour d’autres, les services étaient même carrément inaccessibles. Les perturbations ont fait boule de neige au point de rendre impossibles les connexions à Spotify ou Tinder via un compte Facebook. 

Facebook en crise... s'exprime sur Twitter

Après quelques heures de panique générale, la société de Mark Zuckerberg officialisait l’existence de l’incident sur Twitter: «Nous voyons que certains utilisateurs ont des difficultés d'accès à la famille d'applications Facebook. Nous travaillons sur le problème afin de le régler au plus tôt». Si les pannes ne sont pas rarissimes sur le réseau social, celle-ci a surpris par sa durée et son étendue: non seulement la paralysie touchait toute les filiales du groupe, mais elle concernait plusieurs continents simultanément, faisant maugréer les utilisateurs au Japon, en Amérique du Sud et du Nord, en Australie et en Europe. 

Était-ce la conséquence d’une attaque informatique? L’hypothèse d’un piratage par déni de service (consistant à inonder un serveur de requêtes pour le faire planter) a en tout cas été balayée rapidement par les responsables de Facebook. Ces derniers semblent avoir plus ou moins repris le contrôle de la situation, puisque le nombre de plaintes a commencé à chuter à partir de 2h jeudi matin, jusqu’à atteindre un niveau quasi normal à 7h. 

L’épisode n’a cependant pas été réglé aussi facilement, car le nombre de signalements repartait à la hausse vers 11h. Plusieurs utilisateurs, américains notamment, déclaraient être dans l’impossibilité d’utiliser Facebook normalement dans la journée de jeudi.


Et quelques liens


Down Detector

Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp de retour après une panne

Une panne de Facebook et Instagram déclenche la panique sur la toile

 

Retour au blog