X

Recherches fréquentes

Blog | Profile ton réseau

L'excès de selfies peut tuer

22 mars 2019


Etre écrasé par un éléphant. Ou par un train. Chuter d’une grue. D’une falaise. D’un métro. Du sommet d’un gratte-ciel. Se tirer par erreur une balle dans la tête. Saccager une ponte de tortues menacées d’extinction. Provoquer une crise cardiaque chez un dauphin ou un élan. Casser une statue historique du 18e siècle. Etre noyé par un lâcher de barrage, ou explosé par une grenade. Se faire éventrer par un ours. Souffrir de brûlures au troisième degré…. Voilà le genre de déconvenues auxquelles peut mener une tentative de selfie – ou d’égoportrait, comme disent nos amis Québécois, qui détestent les anglicismes. 

Tous ces faits divers authentiques, rapportés par la presse du monde entier, tendent en effet à démontrer que s’immortaliser avec son smartphone n’est pas un acte dénué de risques, pour soi comme pour son environnement. L’actualité récente nous l’a d’ailleurs rappelé, entre cette visiteuse d’un zoo de l’Arizona lacérée par les grosses papattes d’un jaguar après avoir escaladé son enclos, et ce sublime champ de coquelicots en Californie… finalement piétiné, écrasé, par les dizaines d’instagrameurs venus chercher l’image parfaite au milieu de ce très photogénique tapis de fleurs. 

Les requins? Des bisounours

Avec la démocratisation du tourisme version troisième millénaire et l’addiction au numérique, la planète fourmille désormais de millions de gens cherchant avidement de nouveaux lieux, de nouveaux contextes spectaculaires où se photographier. Une mode de plus en plus mortelle. Selon la plus sérieuse étude sur la question, publiée dans le Journal of Family Medicine and Primary Care, près de 260 personnes sont décédées de par le monde en 2017 en voulant réaliser un selfie. Soit plus que toutes celles ayant perdu la vie sur le globe dans une attaque de requin (notez qu'une influenceuse a brillamment réussi à conjuguer les deux en se faisant croquer par un squale pendant un shooting improvisé).

Les chercheurs découvrant au passage que le nombre de morts annuelles dues à la prise d’un autoportrait (baptisées selficides par les experts) connaît une augmentation quasi exponentielle depuis l’arrivée des smartphones. Alors que seulement trois individus ont succombé à leur essai de photographie en 2011, on en comptait ensuite treize en 2014, cinquante en 2015, puis nonante-huit en 2016… Oui, c’est maintenant confirmé par la science: prendre un selfie peut s’avérer dangereux. 

Risquer le pire pour exister

Profil type du mort par autoportrait? Un homme (72% des cas), jeune (la plupart sont au début de la vingtaine, la trentaine devenant plus paisible) et… Indien. Car étrangement, ce phénomène est particulièrement observé sur le sous-continent, le pays enregistrant à lui seul près de la moitié des décès par narcissisme 2.0. – bien qu’on recense aussi pléthore d’Américains, Pakistanais, Chinois, ou Russes, victimes de leur pose devant l’objectif. Et malgré ce fait tragique, les instagrameurs, facebookiens et autres snapchateurs prennent de plus en plus de risques pour peaufiner leurs œuvres. 

Concurrence de la masse oblige, avec ces centaines de milliers d’internautes rivalisant d’audace esthétique et d’imagination pour sortir du lot online, les mises en scène de selfies ont de plus en plus tendance à faire dans le grand n’importe quoi. Pour que le smartphone ne devienne pas le plus grand tueur en série de tous les temps, certains Etats réagissent. L'Inde a instauré des "no selfie zones" sur des sites jugés trop accidentogènes. Le ministère de l’Intérieur russe a, lui, conçu une campagne de prévention pour calmer les ardeurs des têtes brûlées de l’égoportait. Le prospectus informe notamment que "prendre un selfie sur des rails de chemin de fer est une mauvaise idée si vous tenez à votre vie". Juste aberrant qu’il y ait besoin de le rappeler. 


Et quelques liens


Elle tente un selfie avec un jaguar et finit aux urgences

Russie: le guide officiel pour prendre des selfies en toute sécurité

Un nouveau dauphin meurt à cause des selfies

Etats-Unis: il se tue en prenant un selfie avec son arme

Un homme tué par un ours après avoir tenté de faire un selfie avec l'animal

Le selfie tue

Au Costa Rica, la ponte des tortues olivâtres ruinée pour quelques selfies

Dying for social media fame

VIDÉO - Des instagrameurs détruisent un champ de coquelicots

Un couple se tue en prenant un selfie du haut d'une falaise

 

Retour au blog