X

Recherches fréquentes

Blog | Profile ton réseau

Le coronavirus bouleverse les émoticônes

27 avril 2020


Depuis mars, les émojis virus et masque sont en augmentation. Les smileys qui pleurent de rire illuminent notre quotidien. Mais les événements vont aussi impacter les futurs symboles.

La pandémie cloue les avions au sol, ferme les rideaux des bars et des restaurants, vide les rues, renvoie nos festivals préférés aux calendes grecques... Et elle crée de la pagaille dans les agendas jusque sur les plateformes sociales. Ainsi, le consortium Unicode, cette organisation gérant le développement officiel des émoticônes à l'échelle mondiale, est obligé de revoir ses plans de mise à jour à moyen-terme. 

Sa livrée 14.0 de l'Unicode Standard était prévue pour mars 2021? Impossible à cause des derniers événements. Il faudra donc attendre juin voire septembre de l'année prochaine pour que des nouveautés soient proposées, et ce n'est pas avant 2022 qu'on les verra enfin débarquer dans les banques d'émojis de nos smartphone. Par chance, la livrée 13.0 a pu se faire juste à temps, il y a quelques semaines, avec pas moins de 117 nouveautés. 

Des hommes papas-poules

Le consortium a notamment intégré l'émoticône fondue, évidemment très attendu en Suisse, celui d'une femme ou d'un homme donnant le biberon à un nourrisson, mais aussi le symbole des doigts tendus vers le haut, que l'Emojipedia, bible online en la matière, qualifie de gestuelle italienne, à laquelle on pourrait grosso modo donner la signification «Ma che?». 

On compte également un monsieur vêtu d'une robe de mariée et une dame portant un smoking, signe que les émoticônes valorisent de plus en plus la fluidité des genres. Parmi les insolites, on retrouve un dodo, un boomerang ou une tongue. Faudra-t-il ensuite patienter jusqu'à l'été d'après pour voir s'enrichir encore le corpus? Presque. 

Du rouge et de l'amour

Car Unicode évoque la possibilité d'une mise à jour 13.1, une sorte de compromis où de nouveaux émojis seraient lancés en 2021 mais fonctionnant uniquement avec le principe de la combinaison de deux symboles déjà existants. Cette tactique permettrait de rendre leur intégration plus aisée aux nouvelles versions des systèmes d'exploitation. De son côté, sans attendre l'année prochaine, Facebook vient de lancer un émoji maison répondant à notre besoin de dire tout notre amour en cette ère de confinement forcé. Son petit nom? «Je pense à toi».

Le réseau social a ainsi dessiné un smiley tenant un cœur rouge dans ses bras, pouvant être intégré aux publications sur la plateforme et sur Messenger. Facebook annonce aussi qu'en appuyant plus longuement sur l'émoticône cœur classique, une version cœur battant se sélectionne. Des innovations qui devraient être temporaires et disparaître avec la levée du confinement, selon les responsables du réseau social, mais qui sait, nous aurons peut-être envie d'utiliser massivement ce type de symboles même lorsque nous nous serons tous retrouvés. 


Et quelques liens


Une nouvelle réaction sur Facebook App et Messenger pour se soutenir à distance

Coronavirus will delay release of new emojis until 2022

What's New in Unicode 13.0

L’émoji virus connaît un regain de popularité

Communication.Les émojis, parfaits vecteurs d’émotions en temps de coronavirus
 

Retour au blog