X

Recherches fréquentes

Oui, vous pouvez croiser des stars hollywoodiennes sur les sites de rencontre

05 janvier 2020

 

Oubliez les clichés. Sur les sites de rencontre, on ne fait pas connaissance qu'avec des psychopathes, des désespérés, des serial lovers compulsifs ou des blessés narcissiques à la carapace hérissés de piquants. Il y a aussi des stars de Hollywood. Alors que de plus en plus de couples se forment grâce à ces applis, il est finalement assez naturel que les célébrités de ce monde suivent la tendance pour dénicher l'amour d'une vie ou d'une nuit. 


C'était d'ailleurs l'un des scoops de la fin 2019: on apprenait que Sharon Stone cherchait son âme sœur sur Bumble. La légendaire femme fatale de Basic Instinct et de Sliver, probablement fantasmée par 150% de la population des années 90, a en effet créé un compte sur l'application de dating la plus populaire aux USA après Tinder, comme n'importe quel quidam. 
Le problème étant que les utilisateurs de ce genre de service n'ont pas encore beaucoup l'habitude de tomber nez à nez avec le walk of fame en swipant. Découvrant la photo de l'actrice américaine, de nombreux internautes ont cru bon de signaler ce profil insolite aux modérateurs, pensant avoir affaire à une usurpatrice d'identité pas très finaude. Ces derniers, pas plus convaincus de la probabilité de voir débarquer un sex symbol mythique sur leur site, ont donc tout bonnement désactivé le profil de la star. 

Rencard avec Hollywood 

Une éviction arbitraire que Sharon Stone s'est empressée de raconter sur Twitter, à la fois agacée et amusée. «Certains utilisateurs ont signalé que ça ne pouvait clairement pas être moi! Hé Bumble, est-ce qu'être moi est disqualifiant? Ne me mettez pas hors course», a lancé l'artiste de 61 ans. La réprimande n'est heureusement pas passée inaperçue, et les responsables de l'appli rétablissaient le profil honni quelques heures plus tard. 
Certes, vous ne risquez pas de matcher avec des people à chaque fois que vous vous connectez sur un tel site, mais le cas de Sharon Stone n'est pas isolé. Il y a quelques années, l'actrice australienne Margot Robbie, qui n'a pas grand chose à envier à Madame Basic Instinct en termes de talent et de plastique, confiait ainsi lors d'une interview qu'elle tuait le temps pendant certains tournages en cherchant de jolis garçons sur les applis de drague.

En ligne mais entre soi

Khloe Kardashian, l'une des it-girls planétaires les plus en vogue de la décennie 2010, avait quant à elle adopté OkCupid après une rupture en 2016. A l'instar de Leonardo DiCaprio, Lindsay Lohan, Britney Spears ou Hilary Duff, la chanteuse Katy Perry était devenue accro à Tinder. Avant de craquer pour Orlando Blooms. Et les derniers potins murmurent que Channing Tatum, l'inoubliable chippendale de Magic Mike, se serait inscrit sur un site de rencontre depuis qu'il s'est séparé de Jessie J. 
Mais attention, pas n'importe lequel, puisqu'il s'agirait de Raya, un service de dating exclusif n'acceptant que les célibataires privilégiés et célèbres. Selon les journalistes ayant pu s'infiltrer parmi le gotha online de l'application, on y trouverait notamment Patrick, le fils d'Arnold Schwarzenegger, mais aussi Ben Affleck et Moby, parmi une longue liste de mannequins, d'artistes, de people et d'influenceurs. 
L'entrée dans ce marché de l'amour très select serait d'ailleurs conditionnée par une analyse sur les réseaux sociaux. Difficile donc de leurrer le site avec une simple photo piquée sur Google Images. Tous ceux qui ne peuvent prétendre à un Oscar ou un défilé sur les podiums des fashion weeks peuvent toujours espérer croiser un célibataire hollywoodien moins élitiste... ou juste égaré sur Tinder.

Et quelques liens:

Le Matin.ch, site de rencontre Sharon Stone

Channing Tatum s’inscrit sur un site de rencontres

On a infiltré Raya, l’appli de rencontre des stars

Ben Affleck cherche l'amour sur une application pour célébrités

 

Retour au blog