5 questions sur les crèmes solaires | Coopération
X

Recherches fréquentes

5 questions sur les crèmes solaires

24 juillet 2020

L’été, on s’en tartine sagement avant chaque exposition au soleil. Un geste important pour éviter les coups de soleil, mais aussi l’apparition des rides. Or il y a des questions qu'on se pose sur leur utilisation et leur impact environnemental!

 Antonio Gabola

C'est quoi ces acronymes: UVA, UVB, SPF?

Commençons par le b.a.-ba. Les crèmes solaires ont pour mission de protéger notre peau contre les rayons UVB et UVA, deux types de rayons ultraviolets. Les UVB sont les principaux responsables des coups de soleil, mais les UVA y participent aussi, et ont un impact sur le vieillissement de la peau. 

Il faut choisir une crème solaire qui protège à la fois des UVA et UVB, dotée d'un bon SPF ("Sun Protector Factor”), soit un bon indice de protection solaire. Plus le chiffre est élevé, plus il protègera la peau longtemps. Cela ne dispense pas d'en réappliquer régulièrement.
 

La crème solaire est-elle une protection suffisante?

Il faut noter que les filtres ne bloquent pas 100% des rayons. D'où l'importance d'éviter de s'exposer aux heures les plus chaudes. "Attention, même avec un indice de protection élevé, les crèmes solaires ne permettent en aucun cas de prolonger indéfiniment l’exposition au soleil," met en garde la Ligue contre le cancer sur son site. Si la crème solaire peut diminuer le risque de cancer de la peau, c'est une mesure à combiner avec d'autres gestes. L'association recommande de rester à l’ombre entre 11h et 15 h, de porter un chapeau et des vêtements couvrant les épaules par exemple.


Quels sont les différents types de filtres solaires ?

Il existe deux types de filtres utilisés dans les crèmes solaires par l'industrie cosmétique.

Les filtres organiques (soit chimiques) imprègnent les couches superficielles de la peau et absorbent les ultraviolets. Certains de ces filtres chimiques sont controversés, car classés comme des perturbateurs endocriniens notamment. 

Les filtres minéraux, les seuls admis dans les crèmes solaires au label bio, vont eux former un écran sur la peau pour réfléchir les UV. Ils se composent de dioxyde de titane et d’oxyde de zinc. Lorsqu’ils sont sous forme nano, ils sont toutefois controversés, car leurs effets sur l’organisme restent mal connus.

Les crèmes solaires conventionnelles peuvent mêler les deux types de filtres dans leurs formules. 

 

Retha Ferguson


Quand appliquer la crème solaire: avant ou après le fond de teint?

Le moment où on applique sa crème solaire dans sa routine change-t-elle son efficacité? «Cela dépend du type de filtres utilisés», répond Nathalie Broussard, directrice de la communication scientifique chez la marque Shiseido, et docteure en chimie.

«Un soin solaire organique (voir plus haut) sera davantage efficace sous le fond de teint. Mais un soin solaire minéral peut être indépendamment utilisé avant ou après l'étape fond de teint. Or si vous l’appliquez après, vous risquez d’altérer votre maquillage.»

L’idéal est donc d’appliquer la crème solaire après sa routine de soin, mais avant le fond de teint. Une crème solaire organique s'utilisera de préférence 20 minutes avant de s’exposer, pour laisser le temps à la formule et aux filtres de bien pénétrer les couches superficielles de la peau. Poudrer sa crème solaire ensuite n’est pas un problème. « Cela n’aura aucun impact sur son efficacité au contraire, cela aidera à la fixer», précise Nathalie Broussard.

 Emilie Winter


Quels filtres solaires éviter pour protéger l’environnement?

Certains filtres solaires ont un impact négatif sur les écosystèmes aquatiques. Avant de plonger dans la mer ou le lac, il est judicieux d’opter pour des crèmes solaires plus écologiques. Certains produits évitent ainsi les filtres les plus problématiques, d'autres proposent des formules résistant à l'eau. Les mentions sur les tubes sont toutefois des allégations des fabricants, reposant sur leur bonne foi faute de label indépendant.

Deux filtres à éviter sont l’oxybenzone et l’octinoxate: recherchez leurs noms scientifiques dans les formules imprimées sur vos tubes (respectivement, benzophenone-3 et ethylhexyl methoxycinnamate). Ces molécules, classées comme perturbateurs endocriniens, peuvent provoquer la féminisation des poissons mâles et le blanchiment des coraux. Elles ont été interdites à Hawaii notamment.

Une étude récente réalisée par une équipe de chercheurs française montre la toxicité sur les coraux d'un autre filtre courant, l’octocrylène (octocrylene dans les formules).

Alors, quelle crème solaire choisir? Quelques pistes: celles de Caudalie évitent ces trois filtres problématiques. Sinon, dans un test publié dans son édition de juin 2020, le journal de consommateurs français Que Choisir a sacré la crème solaire «Waterlover» de Biotherm comme la meilleure option conventionnelle pour se protéger tout en protégeant l’environnement. Les crèmes solaires bio semblent moins problématiques pour l'environnement, mais sans nano, elles laissent parfois un voile blanc sur la peau, comme celle de Weleda à l'edelweiss.

 

Vous posiez-vous ces questions sur les crèmes solaires? Laquelle emporterez-vous lors de vos baignades cet été?

 


A lire aussi sur Coopération:

Retour au menu du blog