X

Recherches fréquentes

CONSEILS
VéTéRINAIRE

Heureux dans son bocal

Vous vous lancez dans l’aquariophilie? Les espèces à (ne pas) mettre ensemble, la qualité de l’eau, le nettoyage: suivez le guide!

PHOTO
Frédéric Michaud
13 janvier 2020

Line Gentsch-Baumberger

Médecin vétérinaire à Neuchâtel

Qu’il est beau et reposant de s’installer devant un aquarium et de regarder nager gracieusement ses poissons après une journée de travail stressante. Mais comment s’assurer qu’ils s’y sentent comme un poisson dans l’eau? Plongez avec nous dans leur monde aquatique!

L’aquarium et ses accessoires représentent un investissement coûteux et un espace non négligeable dans votre appartement. Plus sa taille est importante, plus il sera facile à entretenir car il sera moins sensible aux variations extérieures. Un minimum de 50 litres est recommandé pour débuter. Les bocaux ne sont en aucun cas adaptés! Si vous optez pour un grand volume, assurez-vous que le meuble et le sol de votre maison peuvent supporter une telle charge, 500 litres d’eau représentent une demi-tonne! Dans les équipements indispensables, un filtre et un aérateur permettront de garantir une bonne qualité de l’eau. Privilégiez les matériaux naturels pour le substrat et les décors, vous pouvez même utiliser des galets après les avoir bien nettoyés. Les plantes sont indispensables à un bon équilibre et pour offrir des cachettes aux poissons. Placez l’aquarium dans un endroit lumineux ou ajoutez une source de lumière.

Veillez à l’équilibre de l’aquarium

Si vous vous lancez dans l’aquariophilie, de petits poissons comme les guppys, les platys, les néons ou les petits barbeaux s’adaptent facilement à un espace raisonnable et peuvent vivre en groupe. Attention à la facilité de reproduction des deux premiers, qui ont rapidement tendance à envahir l’aquarium si on ne sépare pas les mâles des femelles. La surpopulation favorise le stress et les maladies! Il est important de bien se renseigner sur l’espèce que vous détenez car certains spécimens ont besoin de conditions spécifiques (eau chauffée ou salée, etc.) ou ne s’entendent pas avec des congénères comme les combattants. Les commerces spécialisés seront à même de vous fournir des informations de qualité, ainsi que des poissons en bonne santé.

Un aquarium doit être considéré comme un petit écosystème. Les poissons y vivent et y font leurs besoins, les plantes captent le CO2 et le transforment en oxygène, modifiant ainsi la qualité de l’eau. Pour contrôler que l’équilibre soit optimal, il est nécessaire de faire régulièrement des tests de l’eau (pH, dureté, phosphates). On vérifiera en particulier les taux d’ammoniac et de nitrites qui, présents en excès, sont toxiques pour les poissons. Un renouvellement d’une partie de l’eau est essentiel toutes les une à deux semaines. Pour les nettoyages, utilisez du matériel réservé à l’aquarium afin qu’il ne contienne pas de traces de détergents!

Plus d’infos sur le sujet des poissons en aquarium

Vos données