X

Recherches fréquentes

ACTUEL
BILAN 2019

Pour moi et pour toi – et pour l'avenir

Coop gagne des parts de marché sur un large front et convainc toujours plus de clientes et de clients avec tous ses formats – en dépit d’un commerce de détail en Suisse quasi stagnant. Le chef de Coop Joos Sutter (55 ans) tire un bilan positif de l’exercice écoulé. 

25 février 2020

Malgré un environnement de marché délicat, Coop a poursuivi en 2019 sur sa lancée de l’année précédente: le chiffre d’affaires de l’ensemble du groupe Coop a ainsi progressé de 1,3% (en monnaies nationales) pour totaliser 30,7 milliards de francs. Le bénéfice se monte quant à lui à 531 millions de francs.

«Notre commerce de détail suisse a contribué au bon résultat et augmenté de 243 millions pour atteindre 18 milliards de francs», a détaillé Joos Sutter, président de la Direction générale de Coop lors de la présentation du bilan annuel la semaine passée à Muttenz (BL). «C’est une hausse de 1,4% par rapport à l’année précédente.» Deuxième domaine d’activité en importance, le commerce de gros/production a connu une évolution positive: le produit net a crû de 349 millions à 14,1 milliards de francs, soit un progrès de 2,5% (en monnaies nationales).

Les produits durables restent un moteur de succès: depuis 2010, le chiffre d’affaires du groupe Coop a bondi sur ce segment: de 1,9 milliard voici dix ans, il est passé à 4,7 milliards de francs en 2019. «Ces chiffres montrent que la clientèle accorde toujours plus d’importance aux produits durables et, en particulier, aux produits bio, souligne Joos Sutter. En tant que numéro un incontesté en matière de développement durable, nous continuerons à proposer le plus grand et le meilleur assortiment.»

«En matière de développement durable, Coop est et reste le numéro un»

Joos Sutter, Chef de Coop

Du côté des emballages, le détaillant mise aussi sur l’écologie: papier à base d’herbe, cellulose ou Elastitags sont quelques-unes des nombreuses alternatives durables que le groupe utilise de plus en plus pour le conditionnement de ses produits. «Depuis 2012, nous avons économisé au total plus de 24000 tonnes de matériau, se félicite le chef de Coop. Et cette année, nous économiserons encore 4000 tonnes.»

Plus de 1000 produits Prix Garantie

Dans d’autres domaines aussi les progrès sont visibles. «L’an passé, nous avons massivement investi dans notre marque discount Prix Garantie», rapporte Joos Sutter. Et d’ajouter: «Avec une image de marque jeune et moderne, nous avons élargi notre offre de 155 produits à un total de 900. Nous proposons ainsi sur toute la palette de bons produits très bon marché – aux mêmes prix qu’un discounter.» Et une bonne nouvelle pour la clientèle fidèle à Prix Garantie: «Cette année, l’assortiment sera encore étoffé à plus de 1000 produits.»

Le commerce en ligne du groupe est lui aussi un exemple de réussite: sur ce front, le produit net s’est établi à 2,6 milliards, soit 276 millions de francs de plus qu’en 2018. Forte d’une croissance de 17,5%, l’électronique domestique chez Microspot.ch, Interdiscount et Fust y a largement contribué. Le supermarché en ligne Coop@home a enregistré un plus de 5,4% et gagné d’importantes parts de marché. «Pour encore renforcer ce secteur, nous allons «fusionner» en avril dans une plateforme unique les sites de Coop@home, Mondovino ainsi que le portail de Coop.ch, révèle Joos Sutter. Notre clientèle pourra dès lors trouver tous nos contenus sur www.coop.ch.»

 


Le bilan de Coop: faits et chiffres clés

Commerce de détail, formats spécialisés, supermarchés et commerce en ligne: Joos Sutter détaille tout ce que vous devez savoir sur la marche des affaires de Coop en 2019. 

Le nouveau concept de magasin moderne était un grand sujet l’an passé. Où en est-on?

A ce jour, 110 filiales ont été réaménagées. Et 70 autres suivront cette année.

Comment vont les supermarchés?

L’activité des supermarchés a crû de 43 millions pour atteindre 10,5 milliards de francs de chiffre d’affaires. Fait particulièrement réjouissant: la fréquentation a augmenté de 2,5% l’an passé et de 24% au cours des dix dernières années.

Et les formats spécialisés?

Bien que le segment non alimentaire ait reculé de 0,3% en Suisse, les formats spécialisés de Coop ont progressé. Leur produit net a atteint 7,5 milliards de francs, ce qui correspond à une hausse de 2,7%. Presque tous les formats spécialisés ont gagné des parts de marché.

Lequel s’est distingué?

Le secteur de l’électronique domestique avec Fust et Interdiscount a enregistré une hausse de 54 millions pour s’établir à près de 2,1 milliards de francs. Coop confirme ainsi sa position de leader sur ce marché.

Toptip est devenu Livique: comment les clients ont-ils accueilli le repositionnement de l’enseigne?

La stratégie de l’enseigne de mobilier de Coop, avec une nouvelle image de marque et des offres personnalisées, fonctionne: le produit net de Livique/Lumimart s’est étoffé de 2% par rapport à 2018, et dépasse les 200 millions de francs. Livique a remporté des parts de marché.

Que répondez-vous à ceux qui prédisent la fin du grand magasin?

Les grands magasins Coop City bravent la tendance générale à la baisse et gagnent des parts de marché significatives. Compte tenu des diverses rénovations, Coop City a connu une hausse de 2,7 millions de francs (+0,4%). Le groupe croit en l’avenir de Coop City et n’a aucune intention d’abandonner.

Quoi de neuf chez Fooby?

La plateforme de recettes est très en vogue. L’an passé, plus d’un demi-million de recettes ont été téléchargées. Le nouveau magasin Fooby à Lausanne vient juste d’obtenir le Retail Design Award 2020, un prix récompensant les concept stores les plus probants du monde.

Le concept store Fooby à Lausanne a été distingué par un prix international de design.

Le second pilier du groupe Coop est le domaine d’activité Commerce de gros/production. Quelles nouvelles sur ce front?

Le groupe Transgourmet a consolidé l’an passé sa position dans le domaine du libre-service et des livraisons en gros en Europe et affiche une progression dans tous les pays où il est présent. Au total, Transgourmet a étoffé son produit net de 3,7% en monnaies nationales et généré 9,7 milliards de francs. Le secteur de la production a également connu une évolution satisfaisante et enregistre un plus de 0,5% en monnaies nationales, avec un produit net de 4,8 milliards de francs. Chocolats Halba, qui a affiché une forte croissance à l’étranger, mérite une mention spéciale. C’est bien la preuve qu’une production compétitive à l’échelle européenne est possible en Suisse.

Grâce à l’engagement des collaborateurs, les supermarchés ont aussi connu la croissance.

Combien de personnes au juste travaillent pour le groupe Coop?

A la fin de l’exercice 2019, le groupe Coop employait au total 90307 collaboratrices et collaborateurs dans le monde entier, soit 728 de plus que l’année précédente.