X

Recherches fréquentes

Edito

De belles plantes si intelligentes

14 avril 2019

Tous les matins, en arrivant au bureau, je passe à côté d’elle. Sans même la voir, tellement j’ai l’habitude de la voir. Sans m’arrêter deux secondes pour m’enquérir de son état de santé, sans lui 
demander comment elle se porte. Et c’est en plus comme ça avec toutes les autres de la rédaction! Elles font partie du décor mais on ne les voit plus vraiment. Jusqu’à ce qu’elles disparaissent...
Bon, pour ce qui est de la mienne, j’ai la chance d’avoir Paulette, notre assistante de rédaction, qui s’en occupe pour moi. Elle s’en occupe tellement bien que du coup, je me déresponsabilise, c’est 
logique, c’est humain. Mais dorénavant, c’est 
décidé, je lui accorderai l’attention qu’elle mérite.

Car les plantes (vertes) sont étonnantes à plus d’un titre. Elles communiquent entre elles. Ce sont même de sacrées «bavardes», s’avertissent 
à leur manière des dangers qui arrivent, sont sensibles aux sons et aux bruits, ont une mémoire. Des exemples de cette intelligence de la nature, notre Zoom vous en donne plusieurs. Pour n’en 
citer qu’un, sachez qu’une plante menacée par 
un danger dégage alors une odeur pour avertir 
ses voisines ou pour attirer l’ennemi du parasite en train de l’agresser, subtil, non? Sans parler de leurs racines interconnectées. Comme le rappelle Stefano Mancuso, auteur 
de L’intelligence des plantes, les plantes peuvent 
très bien vivre sans nous, mais nous ne survivrons pas longtemps sans elles. Raison de plus pour s’y intéresser, apprendre d’elles, et s’en 
occuper au bureau!